Besançon / Job d’été : « Le premier contact n’est jamais évident »

Au cours de cette journée, les candidats peuvent s’entretenir individuellement avec les employeurs présents

Besançon / Job d’été : « Le premier contact n’est jamais évident »
Plus de 3000 postes sont à pourvoir

Ce jeudi, la Mission Locale du Bassin d’Emploi de Besançon, le Crous de Bourgogne Franche-Comté et leurs partenaires sur cet évènement organisent, au palais des sports de Besançon, la 10è rencontre jeunes consacrée à l’emploi, aux jobs d’été et à l’alternance. L’objectif est de favoriser la rencontre directe entre employeurs et candidats et montrer la diversité des offres, structures et métiers possibles allant du secteur de l’animation, à la garde d’enfants, l’aide à la personne, le bâtiment, le commerce, la grande distribution, la restauration, la défense, … .

Au cours de cette journée, les candidats peuvent s’entretenir individuellement avec les employeurs présents, consulter des offres et solliciter des informations, des conseils auprès des structures d’information et des organismes proposant des formations en alternance. 60 partenaires sont présents. Plus de 200 offres d’emploi sont proposées. Soit plus de 3000 postes à pourvoir.

Le public présent est très différent. Certains jeunes viennent chercher un job d’été. D’autres sont plus dans une démarche pérenne. Pour beaucoup, ce contact avec un employeur est le premier. Alors, la méfiance est de mise. On se sent un peu gauche et très interrogatif sur comment aborder cet interlocuteur à qui l’on vient proposer ses services ? « Les premiers instants sont un peu bizarres car on ne sait pas toujours comment s’adresser à la personne. C’est particulier » explique Younes.

Du côté des chefs d’entreprise ou de leurs représentants, on a conscience que l’on s’adresse à un public jeune. La tolérance est de mise, même si l’on reconnaît que les premiers instants sont importants. Le comportement, la communication et la motivation font partie des critères premiers, semble-t-il bien avant la compétence. Dans ce genre de forum, rares sont les fois où une embauche se concrétise. Il s’agit le plus souvent d’un premier contact qui peut en appeler d’autres. Dans ce cas, c’est plutôt bon signe.

Anne Matthey de la Mission Locale, Younes et la DRH d’une grande enseigne commerciale.
Created : jeudi 4 avril 2019 13:23 Categories : Actualités locales | Société | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Jeunesse | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon, terre d’accueil de l’un des six ateliers citoyens en région sur la réforme du revenu universel d’activité
18 novembre 2019
Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, est attendu à Besançon ce mardi. Fabrice Lenglart, rap...
Besançon / Rassemblement des écologistes et de la gauche : Co-construire le programme avec les Bisontines et les Bisontins
18 novembre 2019
Le mercredi 20 novembre, l’équipe du rassemblement des écologistes et de la gauche organise « un temps de discussion convivial ». Le rendez-vous est ...
Municipales 2020 / Pontarlier : Gérard Voinnet, pour une commune « socialement utile et écologiquement responsable » (Partie 2)
18 novembre 2019
A quelques mois des élections municipales, les listes pontissaliennes se préparent, réfléchissent et se construisent. Après l’investiture de Pierre S...
Jura : Grave accident de la route
17 novembre 2019
Un accident s’est produit ce dimanche soir, vers 19h30, à hauteur de Lavangeot (39), sur l’A36, dans le sens Beaune/Mulhouse. Une voiture a percuté l...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.