Besançon : "Le parking de la honte" pointé du doigt par les étudiants

Depuis le 6 juin, la pétition a recueilli plus de 2 000 signatures

Besançon :

A Besançon, les associations étudiantes se réunissent pour faire part de leur mécontentement.

Le 6 juin dernier ils ont lancé une pétition qui a recueilli plus de 2 000 signatures contre le stationnement payant du parking Milleret. 
Ce parking situé non loin de la faculté de médecine et de la bibliothèque universitaire, reste le seul lieu de stationnement pour les étudiants. Mais à 7 euros la journée, les étudiants ne peuvent pas se permettre une telle dépense. 

Les élus des associations étudiantes rencontreront mardi à ce sujet une délégation municipale. Ils en profiteront pour leur montrer les résultats d'un sondage qu'ils ont mené dernièrement afin de comprendre quels sont les étudiants qui utilisent leur voiture et pourquoi ?
Ce sondage montre que 20% des étudiants utilisent leur voiture parce qu'il ne sont pas desservis par les transports en commun et qu'ils n'ont pas le choix.

En amont de cette rencontre, une mobilisation passive des étudiants est prévue.

Cécile FOURGEUX élue au conseil d'administration de l'université de franche-comté étudiante en 4e année de médecine
Created : vendredi 20 octobre 2017 15:30 Categories : Actualités | Economie | Société | Education Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | étudiant | étudiants | pétition | vie étudiante
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.