Salins-les-Bains : Comment se passe la cohabitation entre réfugiés et locaux ?

« Quand on est ferme sur les règles républicaines et que l’on rappelle les droits et les devoirs de chacun, il n’y a pas de problème" explique Gilles Beder.

Salins-les-Bains : Comment se passe la cohabitation entre réfugiés et locaux ?
Gilles Beder

Depuis le début de l’année, dans le Jura, le territoire du Triangle d’Or, qui regroupe les secteurs de Mouchard, Poligny, Salins-les-Bains et Arbois, accueille une centaine de réfugiés. Comment se passe cette cohabitation avec les habitants de ces différentes communes ? Nous avons posé la question à Gilles Beder, le maire de Salins-les-Bains.

Concrètement, cet accueil n’est pas à l’initiative des élus, mais d’une association locale, qui a répondu à un appel à Projets. A Salins-les-Bains, une vingtaine de familles ont été accueillies. « A ma demande, ces personnes ont été réparties dans différents HLM, de manière à ne pas créer de ghettos et faire en sorte que ces gens s’intègrent le mieux possible » explique Gilles Beder, le maire de la cité. Selon l’édile, « le bilan est plutôt positif ». Même s’il constate quelques problèmes de voisinage, « qui ne sont pas dus à la nationalité des personnes » mais du fait de l’habitat qui les accueille.

Un accueil républicain

Mr le Maire et ses adjoints ont tenu à accueillir ces personnes. « Quand on est ferme sur les règles républicaines et que l’on rappelle les droits et les devoirs de chacun, il n’y a pas de problème. Il est bien évident que je n’autoriserai pas les repas alternatifs dans les cuisines de la ville pour des questions de croyance. La religion est une question individuelle, qui doit rester à l’intérieur de l’intimité familiale. Je pense que l’on n’est pas français parce que l’on a des parents français, ou que l’on est né en France, mais parce que l’on aime la France, que l’on respecte sa façon de vivre et que l’on veut participer à son essor ».

Débat en France

Gilles Beder comprend le débat qui anime actuellement notre pays, entre ceux qui veulent aider les réfugiés et les autres. « Quand vous avez des gens qui travaillent et qui ont du mal à s’en sortir et qu’à côté, sans leur expliquer la situation, ils voient des gens nourris, logés et blanchis et en plus sans rien faire, je peux comprendre l’exaspération » poursuit le maire, qui souligne dans le même temps la tradition républicaine d’accueil des réfugiés politiques en France.

Gilles Beder
Created : jeudi 10 septembre 2015 18:50 Categories : Actualités locales | Société | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Crise des migrants | Gilles Beder | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter

COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE

 
#1 RE: Salins-les-Bain s : Comment se passe la cohabitation entre réfugiés et locaux ? antiMacron 11-09-2015 23:05
Bien parlé . .. rien à ajouter :-x
 

Dans la même thématique

Hérimoncourt : Incendie
22 juillet 2019
Les pompiers du Doubs sont intervenus ce lundi, vers 11h30, à Hérimoncourt, rue du Commandant Rolland, pour un feu dans une boulangerie, avec propaga...
Pontarlier : Faits divers
22 juillet 2019
Le 19 juillet dernier, à Pontarlier un automobiliste de 38 ans a été contrôlé positif à l’alcool. Il conduisait avec 1,36 gramme d’alcool par litre d...
Pontarlier : Interpellation d'un adolescent de 16 ans au Grand Cours
22 juillet 2019
Ce dimanche, vers 18h, un mineur de 16 ans a été interpellé à Pontarlier, au Grand Cours, en possession de 31 grammes de résine de cannabis. Lors de ...
Jura / Disparition de Lucas : La famille reste dans l’incompréhension
22 juillet 2019
Depuis l’annonce du décès de leur fils Lucas aux cascades du Hérisson en juin, la famille reste dans l’incompréhension. Dans une publication adressée...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.