Une rentrée universitaire de plus en plus coûteuse

Etre étudiant coûterait 800 euros par mois en moyenne, quand on a son propre logement, soit 48% du revenu médian français, selon l’UNEF.

Une rentrée universitaire de plus en plus coûteuse

Selon l'Union nationale des étudiants de France (UNEF), la rentrée universitaire continue de plomber le budget des jeunes, « sans qu'aucune nouvelle mesure sociale ne soit prévue en 2015 ». Le premier syndicat étudiant assure que le coût de la vie étudiante augmente de 1,1% cette année. Etre étudiant coûterait 800 euros par mois en moyenne, quand on a son propre logement, soit 48% du revenu médian français, selon l'UNEF.

« Quand les parents ne peuvent pas financer les études, les étudiants doivent travailler : la moitié d'entre eux doit exercer une activité salariée au cours de l'année universitaire, soit onze heures en moyenne par semaine qu'ils ne peuvent consacrer à leurs cours ou à leurs révisions » explique les Echos.

Created : samedi 15 août 2015 13:12 Categories : Actualités locales | Société | Social | Education | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | social | société | Université
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Pontarlier : Elle dérobe 8560 euros à son employeur
26 juin 2019
Une employée d’une enseigne de produits alimentaires bio sera prochainement convoquée par le délégué du procureur. Il lui est reproché d’avoir dérobé...
Rennes-sur-Loue : Accident mortel
26 juin 2019
Un accident mortel s’est produit ce mercredi soir à Rennes-sur-Loue (25). Une voiture et un camion se sont percutés. Une femme est décédée. Une autre...
Haute-Saône : Les corps carbonisés seraient ceux d’un père et de son fils
25 juin 2019
Les deux corps découverts carbonisés sur la voie publique à la sortie du village de Villeparois, Haute-Saône, sont sans doute ceux d’un homme et de s...
Besançon : Il n’y a pas de caméras de surveillance pointées sur le Doubs et ses berges.
25 juin 2019
Contrairement à ce qu’annonçaient lundi après-midi deux policiers municipaux aux jeunes qui fréquentaient les berges du Doubs à la gare d’eau à Besan...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.