Besançon : Combattre les messages haineux sur les réseaux sociaux

« Les personnes derrière leur ordinateur n’ont pas toujours conscience de la gravité de leurs propos »



C’est un fléau inquiétant. C’est sans doute la raison pour laquelle les parlementaires s’en sont emparés. Ce mercredi, une proposition de loi a été déposée à l’assemblée nationale pour lutter contre la haine sur les réseaux sociaux. Le 2 juillet, les députés devraient voter une loi obligeant les réseaux sociaux ( Facebook, twitter, …) à retirer en moins de 24 heures tous les propos haineux, qu’il s’agisse de racisme, d’homophobie ou encore de paroles déplacées à l’encontre des personnes handicapées, … . La liste pourrait être encore longue.

Ce mercredi après-midi, en plein cœur du centre-ville de Besançon, l’association SOS racisme, qui vient également de lancer une grande opération nationale sur cette violence verbale, interpellait les passants , et notamment les collégiens et les lycéens. Cependant, cette déviance ne concerne pas que les adolescents, de nombreux adultes s’illustrent également dans ce domaine.

« Les personnes derrière leur ordinateur n’ont pas toujours conscience de la gravité de leurs propos » explique ce responsable de SOS racisme, qui rappelle que la justice sanctionne ces dérapages verbaux.

Un responsable de SOS racisme à Besançon
Created : mercredi 19 juin 2019 18:58 Categories : Actualités locales | Société | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Jeunesse | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Mort inattendue du nourrisson : Journée d'information et de sensibilisation au CHU Minjoz
17 septembre 2019
Ce mercredi, de 10h à 17h, à l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson, le Centre de référence de la mort ...
Témoignage : Raphaël se bat contre la paraplégie
17 septembre 2019
Victime d’un accident de la route en novembre 2018, Raphaël est devenu paraplégique. Aujourd’hui, il fait le choix de combattre et tenter coûte que c...
Besançon : Une étude sur la téléphonie mobile et notre santé
17 septembre 2019
Dans le cadre du projet franco-suisse SPUTNIC, des chercheurs du CHU de Besançon et de l’université de Franche-Comté, vont s’intéresser à l’utilisati...
Santé : La lutte contre le renoncement aux soins avance dans le Jura
16 septembre 2019
La Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) du Jura s’est lancée dans la lutte contre le renoncement aux soins depuis octobre 2018. En coopéra...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.