Education Nationale : La réforme du lycée est en marche.

Dans l’académie de Besançon, le Rectorat apprécie le travail d’accompagnement qui a été réalisé dans les établissements scolaires et la réflexion menée par les jeunes et leurs familles, « qui ont bien compris l’enjeu de cette réforme ».

Education Nationale : La réforme du lycée est en marche.

A l’issue des conseils de classe du deuxième trimestre, une nouvelle étape a été franchie. Les élèves de seconde ont formulé leurs vœux en choisissant plusieurs enseignements de spécialité pour la rentrée prochaine, puisque cette classe d’âge est la première concernée par la réforme du lycée et du baccalauréat. Rappelons que trois spécialités seront suivies en classe de première, en plus du tronc commun et d’éventuelles options. En terminale, plus que deux matières seront conservées.

Dans l’académie de Besançon, le Rectorat apprécie le travail d’accompagnement qui a été réalisé dans les établissements scolaires et la réflexion menée par les jeunes et leurs familles, « qui ont bien compris l’enjeu de cette réforme ». Les lycéens ont formulé des vœux « pertinents », combinant des disciplines que l’ancienne organisation ne permettait pas. Ils sont aujourd’hui près de 55% à avoir procédé ainsi. Parmi les combinaisons les plus demandées dans l’académie, celles associant les mathématiques, les sciences économiques et sociales et les sciences de la vie et de la terre. 542 jeunes ont fait des choix qui nécessiteront des déplacements vers d’autres établissements scolaires. 568, soit 2,6% des élèves de seconde de l’académie de Besançon, ont demandé à changer de lycée lorsqu’une spécialité était trop éloignée de leur établissement scolaire actuel. D’ici le mois de juin, une commission statuera sur ces demandes. Néanmoins, 97% des lycéens comtois poursuivront l’intégralité de leur scolarité dans le second degré dans le même établissement.

Le Rectorat de Besançon est confiant. La rentrée des vacances de printemps pourrait être plus calme que ces dernières semaines. La carte des spécialités et son organisation au niveau académique et local est en place et ne devrait pas connaître de grands bouleversements d’ici la fin de l’année scolaire. Actuellement, selon le rectorat, 89% des établissements proposent au moins sept enseignements de spécialités, correspondant aux savoirs dispensés dans les anciennes séries de la voie générale. On notera néanmoins des moyens en deçà dans trois lycées jurassiens ( Morez, Poligny et Salins-les-Bains).

Pour s’orienter au mieux, les lycéens ont suivi majoritairement les outils mis en place par l’Onisep. L’objectif étant de s’assurer que les choix sont bons et répondent au niveau exigé pour la filière envisagée dans le supérieur. Néanmoins l’Education Nationale se veut rassurante, en précisant qu’un travail est mené avec l’université sur ce point. Il est rappelé que plusieurs parcours sont possibles pour atteindre une même finalité.

Marie Laure Jeannin ( Secrétaire Générale de l'académie de Besançon). Nicolas Magnien (Doyen des inspecteurs d'académie de Besançon)
Created : jeudi 18 avril 2019 19:19 Categories : Actualités locales | Education | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | Jeunesse
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Championnats de France de ski nordique : Les Jurassiens en tête
31 mars 2019
Une belle moisson de médailles pour les Jurassiens aux Championnats de France de ski nordique à Méribel. Hier, en ski de fond, Anouk Faivre Picon et ...
Sport : Anouk Faivre-Picon et Alexis Jeannerod sacrés champions de France
29 mars 2019
Tout au long du weekend à Méribel dans les Alpes ont lieu les Championnats de France de Ski Nordique. Aujourd'hui, les athlètes représentants le...
Métabief : Une fréquentation record pour la saison hivernale
26 mars 2019
La station de Métabief a mis fin à sa saison hivernale ce week-end, l’occasion pour Plein Air de dresser le bilan de cette saison avec Olivier Erard ...
Jura : 52 dameurs rassemblés pour les championnats de France de damage
20 mars 2019
Le championnat de France des conducteurs d’engins de damage a démarré ce mercredi sur la station des Rousses. Près de 300 personnes participant à la ...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.