Besançon / Hacking Health : Bilan et perspective

A l’issue de ces deux premières éditions : deux entreprises se sont créées et six projets sont à ce jour en passe de devenir des nouveaux produits ou des nouveaux services.



En deux éditions, en 2017 et 2018, le Hacking Health de Besançon, le marathon d’innovation ouverte en santé, a largement atteint ses objectifs. A savoir : l’émergence de produits innovants en santé, leur transformation en nouveaux produits et la création de startups. Le bilan est donc plus qu’éloquent. A l’issue de ces deux premières éditions : deux entreprises se sont créées et six projets sont à ce jour en passe de devenir des nouveaux produits ou des nouveaux services.

Rappelons que cette initiative, organisée par le Pôle des Microtechniques, le Grand Besançon, et le CHU de Besançon, a été importée du Canada. Durant 48h, des participants volontaires choisissent de mener une réflexion commune autour d’une problématique liée à la santé et d’y apporter ensemble des réponses. A l’automne dernier, 306 personnes réunies en équipe pluridisciplinaire sont parvenues à faire émerger des solutions prometteuses aux 24 problématiques de santé posées. Designers, développeurs numériques, ingénieurs, graphistes , roboticiens, électroniciens, … ont ainsi mis leur talent en commun. Les compétences, multiples, variées et complémentaires, sont fructueuses.

Les défis et les concepts sont nombreux. On y trouve par exemple, le dépôt d’un brevet sur l’accélération de la décongélation de plasma, une application mobile pour faciliter l’accueil et l’entretien pré-don des donneurs de sang, une autre en direction des personnes atteintes de diabète ou encore la création d’un prototype permettant une motorisation universelle adaptable sur n’importe quel fauteuil roulant. Concernant cette dernière problématique, Mr Bideau et son fils handicapé, grâce au prix du projet le plus prometteur qu’ils ont obtenu en octobre dernier, décerné par la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon, vont pouvoir poursuivre leur initiative et envisager une éventuelle commercialisation, via leur startup qui pourrait voir le jour début 2020.

A Besançon, on prépare déjà la troisième édition de cet évènement, qui devrait se dérouler du 18 au 20 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs réfléchissent à la mise en place d’une « couveuse » pour aider les projets issus du marathon. L’objectif étant de permettre aux équipes de poursuivre le travail engagé et aux porteurs de défis de continuer le pilotage et la maturation de leur projet.

christophe Dollet, animateur du Hacking Health de Besançon. Jean-Marc Bideaud, porteur de projet
Created : lundi 11 février 2019 16:29 Categories : Actualités locales | Santé | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Communauté d'Agglomération du Grand Besançon | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon : Stop au nucléaire
23 avril 2019
En commémoration des catastrophes nucléaires de Fukushima (11 mars 2011) et Tchernobyl (26 avril 1986), l’association « Stop Nucléaire Besançon » pro...
Besançon  / Act 23 des gilets jaunes : Le Tunnel sous la Citadelle fermée
20 avril 2019
La Préfecture du Doubs fait savoir qu’en raison d’une nouvelle manifestation non déclarée des gilets jaunes, le tunnel sous la Citadelle, à Besançon,...
Haut-Doubs : Les enfants des Granges Narboz découvrent le monde des médias
19 avril 2019
Tout au long de cette semaine, une vingtaine d’enfants, âgés entre 3 et 10 ans, a participé au centre de loisirs organisé au village des Granges Narb...
Suicide dans la police : Mobilisation à Besançon
19 avril 2019
Une trentaine de policiers s’est rassemblée ce vendredi à Besançon devant le commissariat de la Gare d’Eau. Ils répondaient à l’initiative de l’ensem...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.