Besançon : Profs, parents et lycéens dans la rue

La réforme du lycée et Parcoursup sont clairement décriés par les enseignants, les parents d'élèves et les jeunes.

Besançon : Profs, parents et lycéens dans la rue
Mobilisation ce jeudi matin à Besançon

Ce jeudi matin, entre 200 et 250 personnes, des enseignants, des parents d’élèves et des lycéens, se sont rassemblées devant le rectorat, à Besançon, à l’appel des syndicats, pour dénoncer la réforme du lycée et Parcoursup. Symboliquement, munis de sifflets et de cartons rouges, ils sont venus signifier à Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, « la fin de la partie ».

Au cours des différentes prises de parole, les enseignants ont dénoncé, notamment avec la nouvelle organisation des options, une réforme génératrice « d’inégalités sociales et territoriales ». Ils ont également pointé les nombreuses suppressions de postes qui en découlent. Au niveau national, ce sont plus de 2650 postes qui devraient être supprimés cette année. Dans l’académie de Besançon, 60 postes d’enseignants et 12 liés à l’administration sont en sursis. Au lycée Louis Pergaud de Besançon, ce sont six postes d’enseignants qui devraient disparaître en septembre prochain.

L’inquiétude des familles et des lycéens

Des parents d’élèves et des jeunes sont également venus soutenir les enseignants mobilisés. Parmi les lycéens présents, des élèves de 1ère, interrogatifs sur leur avenir en cas d’échec au baccalauréat, puisqu’ils seront la dernière génération à passer l’épreuve sous la forme qu’on lui connaît encore aujourd’hui. Leurs parents aussi ne sont pas très rassurés. La confusion qui règne actuellement concernant la carte des options et la peur que leurs enfants n’aient pas accès à certaines filières en raison de l’impossibilité d’accéder à certaines options au lycée est clairement affichée. Ils demandent également à l’éducation nationale une plus grande clarté et davantage de dialogue concernant ses choix dans la sélection des jeunes pour l’attribution des places pour les études supérieures.

Les manifestants souhaitaient être reçus par le recteur, qui a fait savoir qu’il était absent ce jeudi. Selon son agenda, il était à Dijon.

Nathalie Faivre ( syndicat FSU), Pierre (enseignant au lycée Pergaud), Marc (parent d'élève). Quentin (lycéen)
Youtube : Created : jeudi 24 janvier 2019 12:42 Categories : Actualités locales | Social | Education | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Jura : Accident à Cernans
19 juillet 2019
Un accident, impliquant deux voitures, s’est produit ce vendredi soir, vers 19h45, à Cernans. Le bilan provisoire fait état d’un blessé grave et d’un...
Pontarlier : Son ami lui soutire 300 euros sur son compte bancaire
19 juillet 2019
Un travailleur handicapé de Pontarlier a fait l’objet d’un rappel à la loi. Il est parvenu à dérober la carte bancaire d’un collègue et lui a soutiré...
Pontarlier / Champagnole : faits divers
19 juillet 2019
Un homme de 39 ans, domicilié dans le Jura, a été placé en garde à vue ce vendredi au commissariat de police de Pontarlier. Il est soupçonné d’avoir ...
Sécurité Routière : De nombreux contrôles sur les routes des vacances
19 juillet 2019
Partout en Franche-Comté, les forces de l’ordre vont renforcer les contrôles routiers pour ce grand week-end de départ en vacances. Dans le Jura hier...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.