Droit d'option : 50.000 frontaliers franco-suisses en colère

50.000 travailleurs frontaliers en colère. Ici les représentants des associations de frontaliers.

Droit d'option : 50.000 frontaliers franco-suisses en colère

Après avoir pris connaissance des propositions remises aux Ministres Marisol Touraine et Pierre Moscovici visant la cessation du “droit d’option” des frontaliers, le collectif “Frontaliers ou bien ?”, qui réunit plus de 50 000 frontaliers franco-suisses, se déclare outré et dénonce un processus de consultation en trompe l’oeil.

“Ce rapport est inacceptable. Il fait des frontaliers des boucs émissaires, comme si ceux-ci pouvaient à eux seuls combler les déficits accumulés de l’assurance maladie”, dénonce Alain Marguet, son Président.
Le collectif a demandé à être reçu en urgence par le Ministre de l’Economie.

Created : samedi 28 septembre 2013 17:19 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : droit d'option | Frontaliers
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon / Marche pour le climat : "Ce gouvernement nous prend pour du bétail" (Hédi -18 ans)
21 septembre 2019
Lors de la grande manifestation pour le climat de ce samedi après-midi à Besançon, toutes les générations étaient représentées. Plein Air a rencontré...
Besançon : Un millier de personnes manifestent au centre-ville.
21 septembre 2019
Jean-Louis Fousseret l’avait annoncé vendredi, en fin d’après-midi, le week-end sera animé à Besançon. Même s’il ne pensait pas à la rentrée sociale,...
Audincourt : Accident
21 septembre 2019
Les secours sont intervenus cet après-midi, vers 16h, à Audincourt, rue de Verdun, pour un accident impliquant deux voitures. On déplore trois victim...
Naisey-les-Granges : Un enfant renversé par une voiture
21 septembre 2019
Un enfant de 8 ans s’est fait renverser par une voiture ce samedi, vers 11h30, à Naisey-les-Granges. Grièvement blessé, il a été transporté sur le ce...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.