Droit d'option : 50.000 frontaliers franco-suisses en colère

50.000 travailleurs frontaliers en colère. Ici les représentants des associations de frontaliers.

Droit d'option : 50.000 frontaliers franco-suisses en colère

Après avoir pris connaissance des propositions remises aux Ministres Marisol Touraine et Pierre Moscovici visant la cessation du “droit d’option” des frontaliers, le collectif “Frontaliers ou bien ?”, qui réunit plus de 50 000 frontaliers franco-suisses, se déclare outré et dénonce un processus de consultation en trompe l’oeil.

“Ce rapport est inacceptable. Il fait des frontaliers des boucs émissaires, comme si ceux-ci pouvaient à eux seuls combler les déficits accumulés de l’assurance maladie”, dénonce Alain Marguet, son Président.
Le collectif a demandé à être reçu en urgence par le Ministre de l’Economie.

Created : samedi 28 septembre 2013 17:19 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : droit d'option | Frontaliers
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Carnaval 2019 : Trois jours de fête à Maîche
21 mars 2019
L’évènement approche à grands pas. Les 22, 23 et 24 mars, Maîche sera en fête avec le carnaval. Cette année, Festigang organise la 5è édition de cet ...
Haut-Doubs : La journée des Héros, pour soutenir les enfants malades
20 mars 2019
La journée « Les Copains des Héros » revient cette année pour une deuxième édition à Houtaud. Cette journée organisée par l’association Rires de Héro...
Saône : Courbet une vraie source d’inspiration pour une soixantaine de jeunes artistes
14 mars 2019
Toujours ouverte à de nouvelles pratiques pédagogiques, l’école de musique du Plateau, dont le siège social est à Saône, proposera ce dimanche 17 mar...
Morteau : Ciné-débat dimanche après la projection de Grâce à Dieu
6 mars 2019
Ce dimanche un ciné-débat est organisé à l’Atalante à Morteau. L’association Cré’acteurs de lien en partenariat avec la paroisse du Val de Morteau a ...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.