Liebvillers : Il pend son chien pour le tuer

Un habitant de Liebvillers, qui avait tenté de tuer sa chienne en la pendant le 21 juin dernier, a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et à 1351 euros de dommages et intérêts.

Liebvillers : Il pend son chien pour le tuer

C’est un voisin qui, entendant les aboiements anormaux de l’animal, lui a porté secours. Au cours de l’enquête, il a également été constaté que l’homme était alcoolisé et que l’animal vivait dans des conditions d’hygiène déplorables. Précisons que le prévenu ne s’est pas présenté à l’audience.

Pour l’association « cœur sur pattes », qui s’est portée partie civile, la condamnation est insuffisante. Elle demande que la justice prenne davantage en considération la cause animale dans ses décisions.

Cannelle est actuellement pris en charge par l'association qui lui recherche une famille d’accueil. Après une longue période d’apprivoisement et de soins, elle va beaucoup mieux. Elle a retrouvé un foyer qui lui accorde désormais toute l’affection qu’elle mérite.


Created : mardi 24 septembre 2013 15:13 Categories : Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : chien | Justice | Liebvillers | violences
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter

COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE

 
#1 Charmant Villagetelechat 24-09-2013 16:24
Liebvillers....
Son radar.
Ses décorations de Noël.
Et son animal killer !
 

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.