Humanimo s’insurge contre le zoo de la Citadelle de Besançon

"On possède un dossier très lourd en termes de témoignages sur les agissements de la Citadelle, tant au niveau du respect des lois, de la maltraitance animale, que des pressions subies par les soigneurs"

Humanimo s’insurge  contre le zoo de la Citadelle de Besançon

Après le départ précipité de Taïga pour le zoo de Riga le 10 septembre dernier, et l’arrivée hier de la tigresse Naya, l’association Humanimo remet en question la direction de la Citadelle de Besançon. Une « surprise d’autant plus grande » alors qu’il était prévu que tous les félins de la Citadelle devaient partir en sanctuaire.

Un dossier « secret »

L’association Humanimo et sa présidente Virginie Vernay, ont la volonté de se battre, et pas seulement pour la tigresse Naya. Le lion Eliott, lui aussi pensionnaire de la Citadelle de Besançon, doit partir vers un autre zoo. « On va être très vigilant, on a lancé une pétition pour que ce lion ne quitte pas ce mouroir pour atterrir dans un autre mouroir. Il est hors de question que cela se fasse, sinon nous allons passer à la vitesse supérieure » affirme Virginie Vernay. Elle prévient ensuite que l’association possède un dossier « très lourd » en termes de témoignages sur les agissements de la Citadelle, tant au niveau du respect des lois, de la maltraitance animale, que des pressions subies par les soigneurs.

Humanimo révolté par le traitement des félins

« Unanimement nous sommes très remontés, très en colère. Il est inadmissible que cela se poursuive et continue de cette façon » déclare la présidente d’Humanimo. Cette décision n’aurait pas dû être prise par le zoo de Besançon, mais par la mairie, seule à décider de l’avenir des animaux. Virginie Vernay nous confie que la mairie n’était pas au courant de cette arrivée, et qu’au sein du cabinet de la condition animale, tout le monde était « très étonné et scandalisé » de la manière illégale de faire de la Citadelle. « On ne peut pas dire qu’Anne Vignot n’a pas tenu ses engagements, on lui fait encore confiance. Cela a été fait dans le dos des élus, et on demande aujourd’hui que la maire agisse, respecte ses engagements, et intervienne » conclut-elle.


Created : jeudi 24 septembre 2020 18:40 Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : animaux | Citadelle de Besançon | humanimo
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.