Témoignage : Raphaël se bat contre la paraplégie

Vous pouvez soutenir la famille dans ce combat sur leur site internet walkwithparaplegia.com

Témoignage : Raphaël se bat contre la paraplégie
Raphaël et Pascale

Victime d’un accident de la route en novembre 2018, Raphaël est devenu paraplégique. Aujourd’hui, il fait le choix de combattre et tenter coûte que coûte de redonner vie à ses membres inférieurs. Lui et sa maman, Pascale, se sont installés à Pontarlier il y a quelques semaines pour suivre des soins et une rééducation spécialisée en Suisse à Bullet.
Rencontre avec ces deux battants...

Il y a presque un an, Raphaël perdait l'usage de ses jambes et plus généralement de ses membres inférieurs dans un accident de la route. Démarre alors pour lui et ses parents des rencontres incessantes avec des médecins, des infirmiers, des chirurgiens. Les médecins sont unanimes quant à Raphaël, il ne marchera plus, sa moelle épinière a été sectionnée. 

Pascale s'engage alors dans un combat pour comprendre ce qui est arrivé à son fils. Elle se renseigne auprès de professionnels de la santé et réussi à récupérer le dossier médical de son fils. Elle découvre alors que la moelle de Raphaël n'est pas sectionnée mais seulement compressée, une différence essentielle qui peut permettre à son fils de retrouver des sensations dans ses membres inférieurs. 

Un séjour en centre de réadaptation

A la sortie de l'hôpital, Raphaël est envoyé en centre de réadaptation. "Comme son nom l'indique, Raphaël n'était pas là-bas pour rééduquer les membres paralysés, mais bien pour apprendre à vivre dans cet état, en fauteuil, sans lui parler de différentes solutions pour lui" explique Pascale. 
Raphaël a alors appris à circuler en fauteuil, à passer d'un endroit à l'autre, mais rien de concret. "J'aurai aimé que l'on me donne des détails du quotidien, comme j'allais pouvoir circuler dans différents lieux mais aussi chez moi. Je voulais que l'on me dise que tout allait changer, que je n'allais plus pouvoir faire la cuisine comme avant, ou que j'allais même devoir réapprendre à me brosser les dents en fauteuil" raconte Raphaël.

Pascale qui avait décidé de ne pas lâcher a épluché les revues scientifiques et les plaquettes de centre de rééducations à l'étranger. Une fois que Raphaël était prêt mentalement a entamé une rééducation intense, la machine était lancée...

De nouveaux soins en Suisse pour garder espoir...

Il y a quelques semaines, Raphaël et Pascale se sont installés à Pontarlier pour pouvoir suivre des soins en Suisse à Bullet. "Nous avons choisi ce centre en découvrant que son directeur était tétraplégique et qu'il avait connu de réels progrès grâce à la rééducation" explique Pascale. 

En Suisse, Raphaël est suivi par un coach sportif qui lui propose des exercices de répétition et de force pour réanimer les muscles paralysés. 
Depuis le début des séances, les changements commencent à se faire sentir. "J'ai récupéré mes abdos et je peux faire de nouveaux mouvements de bassin que j'avais oublié" raconte Raphaël. En parallèle, il se rend à Lyon pour de la simulation cérébrale. "Le cerveau ne doit pas oublier ces muscles endormis. Il faut visualiser le muscle pour pouvoir le réactiver" décrit Pascale. 

Une opération pour revenir debout

Voyant la situation, Pascale a découvert la possibilité d'opérer Raphaël. Ainsi Raphaël serait laissé dans les mains d'un neurochirurgien qui lui implanterait un boîtier dans le dos, qui permettrait de restaurer les activités motrices grâce au cerveau. 
Cette opération n'est pas réalisable en France, alors Pascale et Raphaël cherchent encore quel neurochirurgien serait prêt à réaliser cette opération et dans quel pays. 

La création d'une association : Walk with Paraplegia

Pour mener au mieux ce combat, Pascale a créé une association Walk With Paraplegia pour permettre de financer l'opération de Raphaël mais pas que ! 
Elle souhaite aussi grâce à cette association faire prendre conscience aux victimes d'accidents quels qu'ils soient, que tout ne s'arrête pas après l'accident. La vie continue, et le combat ne fait que commencer. "Il faut se renseigner pour connaître toutes les possibilités qui s'offrent à nous. En France malheureusement, on ne vous donnera que ce qui se fait chez nous sans vous parler d ce qui est proposé par la médecine mondiale" explique Pascale. 

Si vous souhaitez soutenir cette famille, vous pouvez les retrouver sur Facebook : Walk With Paraplegia 
Leur site internet : Walk With Paraplegia
Le lien de la cagnotte pour les aider à financer les soins et l'opération : https://www.helloasso.com/associations/walk-with-paraplegia/collectes/surpasser-la-paraplegie/don?fbclid=IwAR0OqS7AjOSYdd8K9B2m9SLz81tpLNd_lCyfVHIWLJakrOsXNdekK23ZJTU

 

Raphaël et Pascale sa maman
Created : mardi 17 septembre 2019 17:31 Categories : Actualités | Actualités locales Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Accident | accident de la route | paraplegie | santé | solidarité | témoignage
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Coupes nationales et régionales : Prochains tirages au sort ce mercredi soir
15 octobre 2019
C’est dans le département de la Nièvre que se déroulera ce mercredi soir les tirages au sort des prochaines coupes nationales et régionales de footba...
Handball : Alice Lévêque absente plusieurs mois
15 octobre 2019
En handball, c’est une très mauvaise nouvelle pour l’ESBF, Alice Lévêque, capitaine de l’équipe sera absente des terrains pendant au moins 5 mois. La...
Tour de France : Une arrivée à Champagnole et à la Planche-des-Belles-Filles
15 octobre 2019
C’est officiel. Le Tour de France sera de passage cette année encore en Franche-Comté. Le parcours de cette 107è édition a été dévoilé ce mardi à Par...
Cyclisme / Tour de France : Une arrivée à Champagnole ?
14 octobre 2019
Le parcours du Tour de France 2020 sera dévoilé ce mardi 15 octobre. Selon certains commentateurs, la Grand Boucle devrait passer en Franche-Comté ce...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.