EHPAD : Le coronavirus, et maintenant la canicule ?

« On anticipe, mais on a maintenant depuis plusieurs années l’habitude »

EHPAD : Le coronavirus, et maintenant la canicule ?

Déja fragilisés par le coronavirus, les EHPAD font et devront faire face à une double problématique avec l’arrivée d’épisodes caniculaires. Olivier Volle directeur de l’hôpital de Pontarlier, qui gère 4 EHPAD, a répondu à nos questions sur la gestion actuelle des établissements et sur les différentes mesures mises en place.

La crise sanitaire actuelle a été particulièrement dévastatrice ces derniers mois dans les EHPAD. Sur les plus de 30 000 morts recensés en France des causes de la COVID-19, plus de 10 000, proviennent des établissements sociaux et médico-sociaux. Plus récemment, les EHPAD contraints de re-confiner à cause de cas positifs au sein des établissements s’accumulent. C’est notamment le cas à Charleville-Mézières, Aubagne, ou encore Loudéac. Un problème qui ne concerne pas pour le moment d’EHPAD à Pontarlier.

Anticiper pour atténuer les risques

En plus de cette crise, les établissements vont devoir gérer la canicule, tout aussi dévastatrice. Si les méthodes et les moyens ont changé depuis la catastrophe de 2003, ces périodes restent à risque pour les personnes âgées. Face aux fortes chaleurs récentes et à venir, les consignes dans les EHPAD sont claires, avec un seul mot d’ordre : vigilance : « On a déjà passé les consignes de surveiller les patients à risque, de veiller à leur hydratation, de veiller à ce que les températures dans les pièces ne soient pas trop élevées en fermant les volets. On anticipe, mais on a maintenant depuis plusieurs années l’habitude ».

Une double problématique 

Concernant cette double articulation, Olivier Volle n’y voit pour le moment pas de grandes difficultés, l’établissement ne recensant aucun cas positifs. Néanmoins, des précautions supplémentaires sont mises en place afin de ne prendre aucun risque : « Ça impose de prendre des mesures particulières, notamment sur l’usage des ventilateurs, où ceux-ci sont débranchés quand quelqu’un rentre dans la pièce afin qu’ils ne soient pas touchés par de nombreux individus ».

Interview de la rédaction
Created : jeudi 6 août 2020 08:55 Categories : Actualités locales | Société | Santé | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : 2020 | canicule | coronavirus | covid-19 | EHPAD
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.