83 étudiants de Bourgogne-Franche-Comté se lancent dans l’entrepreneuriat

L'éventail des projets est large.



Pour la cinquième année consécutive, le PEPITE Bourgogne Franche-Comté (Pôle Etudians pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat) mène, depuis vendredi, et jusqu’à ce samedi soir, à la Saline Royale d’Arc-et-Senans, une sensibilisation à l’entrepreneuriat auprès d’étudiants. Pour cette nouvelle année universitaire, qui proposera encore trois rendez-vous, 83 étudiants, venus d’horizons divers et variés, ont rejoint le dispositif. Tous ont obtenu le statut national d’étudiant entrepreneur, créé en 2014 par le ministère de l’enseignement supérieur.

Sensibiliser et former les étudiants à l’entrepreneuriat et accompagner ces derniers et les jeunes diplômés dans la concrétisation de leurs projets, telles sont les missions de cette structure. Une thématique spécifique est abordée lors de chaque rencontre : construction de la proposition de valeur et étude de marché, définition du modèle économique, montage financier du projet, préparation aux concours de création d’entreprise. Durant ces deux journées, les jeunes confrontent leurs projets avec des enseignants-chercheurs et des experts, échangent, discutent, trouvent des solutions et nouent des contacts leur permettant d’avancer. PEPITE leur permet également de profiter de son réseau de professionnels. A l’issue des quatre temps de formation, un certificat de compétences, de niveau national, est remis aux jeunes. Ses instigateurs français travaillent actuellement sur une homologation européenne, voire encore plus large. Des contacts ont été établis récemment avec le Maroc.

L'éventail des projets est large : environnement, sport, éducation, … . Les participants évoluent dans un espace de coworking, leur permettant de s’enrichir mutuellement, tout en bénéficiant d’une aide personnalisée. Chacun des jeunes présents, âgés entre 18 et 26 ans, a bien l’intention de transformer l’essai. Ils voient en ce « Boot Camp » régional un moyen de gagner en crédibilité, de structurer leur idée et d’obtenir de l’aide et du conseil. Julie Badouard (20 ans) , actuellement 3è année de licence en administration économique et sociale, aimerait pouvoir se lancer dans quelques mois. Son initiative : réduire les déchets en boulangerie, en mettant sur le marché, notamment en ville, des sacs en tissus recyclé. Une matière première qu’elle récupèrerait dans des lieux de collecte. La boucle est bouclée.

Pascale Brenet (enseignante chercheur en entrepreneuriat et directrice du PEPITE BFC). Julie (étudiante) Created : samedi 9 novembre 2019 13:25 Categories : Actualités locales | Education | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : enseignement supérieur | Jeunesse
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Hand féminin : La gardienne de l'ESBF Sakura Hauge disputera le Mondial avec le Japon
13 novembre 2019
L’ESBF indique que sa gardienne norvégo-japonaise Sakura Hauge, qui a rejoint le club bisontin à l’intersaison, est sélectionnée avec l’équipe du Jap...
Coupe de France : 1er entraînement pour les Racingmen à Tahiti
13 novembre 2019
Les choses sérieuses approchent à grands pas pour les Bisontins. Ce mercredi matin, le groupe a participé à son premier entraînement. Un bain de mer ...
Poulidor : « Un homme populaire et accessible » P. Orlandi ( ACB)
13 novembre 2019
La triste nouvelle est tombée ce mercredi. Le cycliste Raymond Poulidor est mort est l’âge de 83 ans. Ce grand champion, au palmarès éloquent, rester...
Sport / Handball : Le GBDH tentera de relever la tête
13 novembre 2019
Les handballeurs bisontins du GBDH se déplacent ce soir à Sélestat dans le cadre de la 9ème journée de ProLigue. Après une grosse défaite contre Nanc...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.