Renouvellement urbain à Planoise : Un ambitieux projet de 170 millions d’euros

A travers cette initiative, les différents acteurs entendent donner une nouvelle image et nouvelle dynamique à ce quartier.



Crédit photo : DR

Ce projet de renouvellement urbain du quartier s’étendra sur 10 ans (2019/2029). Il est l’un des dix projets les plus ambitieux de France en termes de renouvellement urbain. Avant de voir arriver les premiers engins de chantier à Planoise, plusieurs opérations administratives seront menées. Après la réunion publique de présentation du projet aux Planoisiens ce mardi soir, se dérouleront, en mai, le comité d’engagement de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), qui statuera notamment sur sa participation financière, dont le montant est estimé à 53 millions d’euros et, à l’automne 2019, la signature de la convention définitive. Rappelons que la Ville de Besançon (17 millions d’euros), le Grand Besançon (16 millions d’euros) et les bailleurs (135 millions d’euros) apportent également leur contribution.

Que les Planoisiens se rassurent le relogement, lorsqu’il aura lieu, s’effectuera dans la plus grande concertation. Jean-Louis Fousseret et son équipe, soucieux du bien-être des habitants , souvent très attachés à leur quartier, entendent mettre en place un accompagnement spécifique, à l’image de celui instaurer aux 408.

A travers cette initiative, les différents acteurs entendent donner une nouvelle image et nouvelle dynamique à ce quartier. Tous les secteurs ( Île de France, Cassin et Epoisses) seront concernés. Cela passe par des interventions sur le  bâti. 1.191 logements seront démolis, 695 seront réhabilités et 1.495 résidentialisés. Le Grand Besançon prévoit la reconstruction d’un logement pour trois démolis, en dehors de Planoise et des autres quartiers prioritaires bisontins. 64% le seront à Besançon et 36 %dans les autres communes de l’agglo. La collectivité prévoit un habitat diversifié, composé de structures collectives et individuelles. L’objectif étant aussi d’améliorer la mixité sociale.

Jean-Louis Fousseret (président du Grand Besançon), Nicolas Bodin (adjoint au maire de Besançon en charge de l’Urbanisme et du contrat de Ville) et Karima Rochdy (vice-présidente en charge de la politique de la Ville) entendent également développer l’économie, le commerce, en prévoyant des interventions sur les centres commerciaux, et les services, améliorer le cadre de vie, la tranquillité publique, lutter contre le décrochage scolaire, … . Les élus n’occultent pas les difficultés qui se concentrent à Planoise. La pauvreté y est grande. Le chômage et l’exclusion sont importants. Sans oublier les problèmes d’incivilités et le vieillissement du parc de logements. D’où l’importance des actions à venir. Enfin, de nouveaux équipements verront le jour. L’agglo et la Ville veulent y implanter un pôle médical, un nouveau gymnase et un CFA, proposant des formations tournées vers le numérique. Les responsables associatifs et culturels ne veulent pas être oubliés. A l’image du directeur de l’école de musique du quartier, Ils l’ont rappelé ce mardi au maire et ses adjoints.

JL Fousseret. N. Bodin.
Created : mardi 12 février 2019 17:55 Categories : Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Communauté d'Agglomération du Grand Besançon | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon : Stop au nucléaire
23 avril 2019
En commémoration des catastrophes nucléaires de Fukushima (11 mars 2011) et Tchernobyl (26 avril 1986), l’association « Stop Nucléaire Besançon » pro...
Besançon  / Act 23 des gilets jaunes : Le Tunnel sous la Citadelle fermée
20 avril 2019
La Préfecture du Doubs fait savoir qu’en raison d’une nouvelle manifestation non déclarée des gilets jaunes, le tunnel sous la Citadelle, à Besançon,...
Haut-Doubs : Les enfants des Granges Narboz découvrent le monde des médias
19 avril 2019
Tout au long de cette semaine, une vingtaine d’enfants, âgés entre 3 et 10 ans, a participé au centre de loisirs organisé au village des Granges Narb...
Suicide dans la police : Mobilisation à Besançon
19 avril 2019
Une trentaine de policiers s’est rassemblée ce vendredi à Besançon devant le commissariat de la Gare d’Eau. Ils répondaient à l’initiative de l’ensem...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.