Aux Fins, la Patte d’ours a repris du service

Matthieu Viotti veut aller plus loin, en abondant, à son niveau, avec un fond de dotation privé en cours d’immatriculation, d’un montant de 20 000 euros.

Aux Fins, la Patte d’ours a repris du service
Matthieu Viotti

L’établissement, qui avait fermé une semaine, le temps du confinement, s’est lancé depuis 2 semaines dans la vente à emporter. Une évidence pour Matthieu Viotti, qui souhaite continuer à tisser un lien avec ses clients, mais aussi pour apporter un service précieux en ces temps de confinement, des bons plats à la carte fraichement sortis des fourneaux. Par ce maintien, l’entreprise peut limiter la perte de salaires de ses salariés, là où une fermeture franche aurait forcément pesé un peu plus sur l’activité.

Mais Matthieu Viotti veut aller plus loin, en abondant, à son niveau, avec un fond de dotation privé en cours d’immatriculation, d’un montant de 20 000 euros. L’idée ici est de promouvoir des appels à projets, qu’ils émanent d’une entreprise indépendante, d’initiatives personnelles ou de PME. Il reconnait évidemment que si les sommes allouées à plusieurs projets seront de fait limitées, le symbole de l’entraide est important.

Coté vente à emporter, il rend disponible une bonne partie de sa carte, comme les burgers, les tartines et les salades, disponibles par téléphone au 03 81 64 18 66, et pour l’heure, il assure avec son équipe tous les services de la semaine et du week-end. Les commandes sont principalement à retirer sur place, et la livraison peut être proposée au cas par cas.

Created : dimanche 5 avril 2020 07:10 Categories : Economie | Actualités locales | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.