Val de Morteau /Transports scolaires : Le coup de gueule de Michel Neugnot

« Je traite ce sujet depuis la rentrée scolaire. Je dis à chaque fois la même chose. C’est la dernière fois que je le dis. Si j’ai la moindre plainte sur la surcharge, nous serons stricts" fulmine Michel Neugnot

Val de Morteau /Transports scolaires : Le coup de gueule de Michel Neugnot

Il est en colère Michel Neugnot, le vice-président du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, en charge des transports. Il menace d’ailleurs de sévir et de ne plus répondre à la presse sur ce point. Alerté par des parents d’élèves sur des dysfonctionnements sur les lignes de car scolaire aux Fins et à Montlebon, notre rédaction s’en est allée questionner l’élu régional, qui pointe « le manque de discipline de certains jeunes » qui ne respectent pas l’organisation mise en place. « Comme sur toutes les lignes de Bourgogne Franche-Comté, les élèves transportés sont affectés à un car, qui est numéroté. Et là, parce qu’il y a plusieurs circuits qui passent notamment par ces villages pour des raisons de localisation, ils prennent le bus qu’ils veulent et qui les arrangent. Dans ces conditions, on ne peut pas maîtriser les surcharges. Ce qui fait que des gens qui ne sont pas ayant droit prennent la place de ceux qui en ont l’autorisation » explique Mr Neugnot.

Aux Fins, cette désorganisation, constatée depuis la rentrée scolaire, n’est pas sans poser de problème dans certaines familles, contraintes d’assurer parfois le transport de leurs enfants jusqu’au collège ou  lycée de Morteau en raison du manque de place. Cela pose également un vrai problème au niveau de la sécurité car certains adolescents ne sont pas pris en charge. Sans compter également, les problèmes liés au retard en cours.

« Je traite ce sujet depuis la rentrée scolaire. Je dis à chaque fois la même chose. C’est la dernière fois que je le dis. Si j’ai la moindre plainte sur la surcharge, nous serons stricts et prendrons que les ayant droit dans les cars qui leur sont dédiés. Aucune tolérance ne sera acceptée » se fâche tout rouge Mr Neugnot, qui dénonce également l’attitude de certains jeunes, notamment en période hivernale, lorsque les routes sont difficiles, qui utilisent les transports scolaires alors qu’ils n’ont pas de carte ou ne les paient pas. « La prochaine fois que je suis alerté, le lundi suivant, l’ordre sera donné aux chauffeurs de ne prendre dans les cars que les personnes affectées à leur car » conclut-il.

Michel Neugnot
Created : vendredi 11 janvier 2019 15:47 Categories : Transports | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Conseil régional Bourgogne Franche Comte | Michel Neugnot | transports scolaires
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Aménagement sud de Pontarlier : Réunion publique ce soir
12 novembre 2018
Ce soir va avoir lieu une grande réunion publique qui représente un tournant dans l’aménagement sud de Pontarlier sur la RN57. La DREAL qui organise ...
Liaison Morteau - La-Chaux-de-Fonds : 12 millions d'euros investis pour améliorer la ligne
25 janvier 2018
Dans le Doubs, la ligne ferroviaire reliant Besançon à La Chaux de Fonds est emprunté en moyenne par 400 voyageurs quotidiennement. Un chiffre bas sa...
Travailleurs frontaliers en Suisse : Exercice du droit d’option avant le 30 septembre 2017
25 août 2017
Dans un communiqué de presse , l’Urssaf , via le Centre National des Travailleurs Frontaliers Suisses (CNTFS), fait savoir que les travailleurs front...
Frontaliers : Le Préfet annonce 11 millions d’euros pour améliorer la circulation
16 octobre 2016
Sans donner davantage de précisions. Raphaël Bartolt, le préfet du Doubs, a annoncé hier lors de la journée de la sécurité que dans le cadre du contr...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.