Besançon / Politique : Jean-Louis Fousseret prend de la hauteur

Jean-Louis Fousseret fait savoir qu’il mènera son mandat jusqu’à son terme.

Besançon / Politique : Jean-Louis Fousseret prend de la hauteur
Jean-Louis Fousseret

Ce mercredi après-midi, Jean-Louis Fousseret, le Maire de Besançon, a tenu une conférence de presse pour réagir à l'actualité politique de ces dernières semaines. Une chose est certaine, l’édile ne veut pas alimenter les causeries et prises de position et réagir aux candidatures pour sa succession en 2020 qui ont animé l’été 2018. « Cela ne correspond pas aux attentes des Bisontines et Bisontins » explique-t-il. « Il n’est pas anormal que les gens se positionnent, mais il est important que les ambitions personnelles passent après les projets  pour la Ville et les Bisontins » explique-t-il. Jean-Louis Fousseret fait clairement savoir qu’il mènera son mandat jusqu’à son terme .

Pour montrer qu'il a bien la tête aux affaires le Maire de Besançon rappelle tous les dossiers qu'il lui reste encore à traiter et à suivre : le lancement de Temis Santé, le projet de réhabilitation de l'ancien hôpital Saint-Jacques, la revitalisation du centre-ville, le développement de l'université, le projet de médecine du futur avec le CHU, la création de la communauté urbaine du Grand Besançon, ... .

Le vote du budget

Néanmoins, une dernière échéance importante l’attend pour terminer cette fin de règne tendue. Il s’agit du vote du dernier budget de cette mandature. L’édile ne peut pas envisager que le prochain exercice n’obtienne pas la majorité et soit retoqué. Pour rassurer les siens, qui ne voient pas toujours d’un bon œil son soutien à Emmanuel Macron et sa politique, Mr Fousseret explique qu’il a « toujours respecté les engagements listés dans le programme de la majorité et que la ligne politique n’a pas changé ». « A la fin de ce mandat, 95% des engagements seront réalisés. J’applique le programme de l’équipe de Jean-Louis Fousseret. Tout est conforme » précise-t-il.

Sa succession ?

Le Maire de Besançon s’est refusé de donner le nom de celui qu’il soutiendra lors des prochaines élections municipales. Rappelons que les noms de Nicolas Bodin, Eric Alauzet, Alexandra Cordier, … sont évoqués dans le landerneau politique bisontin. Jean-Louis Fousseret s’est contenté de préciser que la République En Marche fera connaître son calendrier pour l’organisation des municipales de 2020 à la fin du mois de septembre. Le nom du candidat bisontin devrait être connu en mai ou juin 2019. Jean-Louis Fousseret a d’ores et déjà fait savoir qu’il « soutiendra la personne choisit par la commission nationale d’investiture  de la République En Marche ».

L’armement des policiers municipaux 

Jusqu’à présent, le Maire de Besançon s’est refusé à accorder des armes létales à ses policiers municipaux. Néanmoins, en fonction de la position du gouvernement qui vient de recevoir le rapport des députés Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot, qui propose de rendre l’armement des policiers municipaux obligatoire, Jean-Louis Fousseret pourrait réétudier la question avec son conseil municipal. L’édile rappelle néanmoins qu’à Besançon, les policiers municipaux sont armés puisqu’ils ont en leur possession une matraque télescopique et un pistolet à impulsion électrique, qui a déjà permis de mettre hors d’état de nuire plusieurs délinquants.

JL Fousseret
Created : mercredi 12 septembre 2018 18:53 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Jean-Louis Fousseret | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.