Alexia Daval : Le coup de gueule de la procureure de la République de Besançon

« Je vous fais part de mon souhait que la justice reprenne la place qui est la sienne » a déclaré Mme Roux Morizot.

Alexia Daval : Le coup de gueule de la procureure de la République de Besançon

Deux jours après la mise en examen de Jonathann Daval, soupçonné d’avoir tué son épouse, Edwige Roux Morizot, la procureure de la République de Besançon, a dénoncé ce jeudi soir, lors d’une courte conférence de presse, « une surenchère médiatique » et a rappelé que l’enquête se poursuit. Elle a déploré « les violations du secret de l’instruction » et les atteintes à « la présomption d’innocence ».

« Je vous fais part de mon souhait que la justice reprenne la place qui est la sienne » a -t-elle déclaré. Mme Roux Morizot souhaite « porter la voix de la raison au milieu de cette folie médiatique, qui oublie, que derrière cette histoire, que l’on déroule de manière aussi indécente, se joue le destin d’un homme, qui doit bénéficier de la présomption d’innocence, bafouée chaque jour depuis son interpellation».

Elle a conclu son intervention en rappelant « qu’une jeune femme est morte dans des conditions terribles et que, chaque jour, sa mémoire est salie un peu plus » .

Created : jeudi 1 février 2018 21:51 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.