Besançon : Mobilisation citoyenne devant l’entrée du cirque Zavatta à la Rodia

Le haut parleur des militants était bien faiblard par rapport à la grosse sonorisation déployée par le cirque pour couvrir leur voix.



Situation très tendue cet après-midi sur le parking de la Rodia, aux Près-de-Vaux, à Besançon. D’un côté, l’équipe du cirque Zavatta et de l’autre, une vingtaine de citoyens, venus dénoncer l’installation « illégale » du cirque à Besançon et l’exploitation des animaux dans ces structures. Pour veiller à ce que la situation ne dégénère pas, une équipe d’une vingtaine de policiers nationaux et municipaux était présente.

Pour dénoncer cette situation, les manifestants ont arboré des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « oui aux cirques. Non aux cirques avec des animaux » ou encore « l’esclavage n’est pas un spectacle ». Difficilement, car les exploitants du cirque ont tout mis en œuvre pour l’en empêcher, le collectif a essayé d’accoster les spectateurs pour leur expliquer que « l’implantation illégale du cirque, ne permettait pas d’assurer leur sécurité ». Le haut parleur des militants était bien faiblard par rapport à la grosse sonorisation déployée par le cirque pour couvrir leur voix.

« Nous avons obtenu une autorisation de la préfecture »

Excédés, les responsables du cirque affirment qu’ils ont obtenu une autorisation de la préfecture pour assurer leurs spectacles ce week-end. Il n’empêche qu’ils ont été assignés en justice et devront s’expliquer ce lundi devant un juge. La Ville de Besançon ayant engagé une procédure d’expulsion. Pour les manifestants, «  trop souvent le cirque Zavatta ne respecte pas les arrêtés municipaux ». Ils expliquent qu’à Besançon, « seul le parc Micropolis est à même d’accueillir des cirques sur le territoire bisontin ». Dernièrement, dans la presse locale, une élue avait confirmé l’irrégularité de cette installation. Affaire à suivre…. . Une chose est certaine, le cirque quittera la cité comtoise, quoiqu’il en soit, ce lundi.

Martine, une militante.
Created : samedi 25 novembre 2017 15:20 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Egalité diversité dans le monde du travail : Lancement d’une plateforme de bonnes pratiques
18 mai 2019
Les universités de Franche-Comté et de Genève, en partenariat avec la République et Canton de Genève et la Fédération des entreprises romandes, lance...
Quand l’homophobie s’instaure dans la société et chez les jeunes
16 mai 2019
Ce vendredi 17 mai, c’est la journée internationale de lutte contre l’homophobie. Depuis quelques années, avec notamment le débat sur le mariage pour...
Besançon / Parcoursup : Rencontre avec des lycéens de Victor Hugo
16 mai 2019
Hier soir, les 900.000 élèves de terminale et étudiants en réorientation inscrits sur Parcoursup ont pris connaissance des premières réponses données...
Parcoursup : Les premiers résultats ce soir
15 mai 2019
Les près de 900.000 élèves de terminale et étudiants en réorientation inscrits sur la plateforme Parcoursup découvriront ce soir, à partir de 19h, le...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.