Intoxications au monoxyde de carbone : Les autorités appellent à la prudence

En Bourgogne-Franche-Comté, entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017, 44 épisodes intoxiquant 139 personnes ont été constatés.

Intoxications au monoxyde de carbone : Les autorités appellent à la prudence

En cette période hivernale, l’Agence Régionale de Santé appelle la population à la prudence. Les cas d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent car les besoins de chauffer son habitation sont plus importants. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Les appareils utilisant des combustibles pour la production de chaleur ou de lumière sont tous susceptibles, si les conditions de leur fonctionnement ne sont pas idéales, de produire du monoxyde de carbone.

En Bourgogne-Franche-Comté, entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017, 44 épisodes intoxiquant 139 personnes ont été constatés, nécessitant 112 admissions aux urgences, 29 hospitalisations et provoquant 2 décès.

Pour écarter le danger : faites intervenir un professionnel pour contrôler vos installations, aérez votre logement, n’utilisez pas de manière inappropriée les appareils à combustion, assurez-vous de la bonne installation et du bon fonctionnement de tout nouvel appareil à gaz, … . En cas d’accident : aérez immédiatement les locaux, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez les locaux et les bâtiments, appelez les secours et ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs-pompiers.

Created : vendredi 15 décembre 2017 07:16 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Santé | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.