Ornans : La vue du lac Léman se dévoile au musée Courbet

Ce tableau, réalisé depuis le lieu d’exil de Courbet en Suisse, à la Tour de Peilz, représente le lac Léman et les Dents du Midi en arrière-plan.



"La Vue du Lac Léman" et les représentants des musées d'Ornans et de Granville

C’est avec une joie non dissimulée que le musée Courbet d’Ornans accueille actuellement une nouvelle toile du peintre. « La vue du lac Léman », récemment retrouvé dans les réserves du musée d’art et d’histoire de Granville, en Bretagne, a été prêté par ce dernier, actuellement fermé pour travaux, pour une année. Cette œuvre trouvera sa place dans la collection permanente, en lien avec l’exposition d’hiver du musée, Gustave Courbet et la fédération des artistes sous la Commune, qui se tiendra du 23 décembre 2017 au 23 avril 2018.

Ce tableau, réalisé depuis le lieu d’exil de Courbet en Suisse, à la Tour de Peilz, représente le lac Léman et les Dents du Midi en arrière-plan. Peint au soir de sa vie en 1876, alors que Courbet est malade et endetté, « ce tableau dégage une douceur et une nostalgie bien éloignée des œuvre fougueuses de sa jeunesse » expliquent les experts. Et de poursuivre : « La peinture est d’une grande délicatesse et d’une parfaite maîtrise technique ».

Toute une histoire

L’histoire de cette œuvre est singulière. Donnée en 1892 à la Ville de Granville par Louis Boisnard, parmi un leg de 21 tableaux et 600 livres ayant appartenu à son frère, Thomas Victor Boisnard, lieutenant de vaisseau granvillais, elle était stockée dans les réserves du musée municipal avec deux autres tableaux attribués à Courbet. La multitude de faux réalisés à partir des années 1860 a imposé la plus grande prudence quant à l’authenticité de l’œuvre. C’est la raison pour laquelle, sur les conseils de Frédérique Thomas-Maurin, la conservatrice du musée d’Ornans, il a été fait appel à Bruno Mottin, qui intervient au laboratoire des musées de France à Paris,  pour expertiser ces toiles. Grâce à des examens scientifiques très approfondis, il est apparu que cette œuvre avait bien été peinte par Courbet. Une belle histoire qui permet de compléter la longue liste des productions picturales de Gustave Courbet. A ce jour, toutes ne sont pas encore connues.

Frédérique Thomas-Maurin, conservatrice du musée d’Ornans,
Created : samedi 18 novembre 2017 18:29 Categories : Culture | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : culture | Gustave Courbet
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon : L’association « les Bains Douches » annule sa traditionnelle descente aux flambeaux
26 janvier 2020
En raison des conditions météorologiques, annoncées pour mardi, à savoir de la pluie accompagnée de rafales de vent, l’association « les Bains Douche...
Humanimo / Fermeture de la Citadelle : « Nous sommes à l’écoute des politiques »
25 janvier 2020
C’est un sujet que personne n’avait imaginé voir apparaître dans le débat de la campagne des municipales à Besançon. Après la mort de la lionne Aya, ...
Info route : Fermeture de la voie des Mercureaux
25 janvier 2020
Les mardi 28 et mercredi 29 janvier, de 9h30 à 17h00, la direction interdépartementale des routes de l’Est (DIR EST) va fermer la section de la RN57 ...
Besançon : Les jeunes sangliers qui ont défrayé la chronique
20 janvier 2020
Ce lundi, trois sangliers, d’environ 40 kilos chacun, se sont retrouvés coincés au centre-ville de Besançon dans le square Castan. Toutes les précaut...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.