Besançon : Le local boxe club fourmille de projets

Morrade Hakkar et Philippe Haag, un duo de qualité pour porter au plus haut la boxe à Besançon.

Besançon : Le local boxe club fourmille de projets
Morrade Hakkar et Philippe Haag rendent hommage à Jean Josselin

Ce vendredi soir, à partir de 20h30, Besançon vivra un évènement unique en France. A l’initiative de Morrade Hakkar, le boxeur bisontin aux titres nationaux, européens et mondiaux, et président du local boxe club, et Philippe Haag, son vice-président, et avec le soutien de la Ville de Besançon, la Rodia, la salle bisontine consacrée aux musiques actuelles, accueillera la soirée Disko, qui combinera concert et combats de boxe. Côté musique, le public pourra applaudir Corine et sa musique disco. Concernant la partie sportive, ce sont cinq combats de boxe anglaise qui seront proposés, dont un match pro comptant pour le championnat de France. Plus de 300 personnes sont attendus. Pour les organisateurs, cette soirée a pour objectifs, de mettre en lumière leur sport, de s’ouvrir sur un autre public et de conjuguer sport et culture. La Ville y voit aussi un moyen de démocratiser cette discipline, qui a permis à Besançon de rayonner au niveau international.

178 licenciés

Avec 178 licenciés, âgés de 9 à 50 ans, le local boxe club de Besançon est le plus gros club de la discipline en Franche-Comté. Ici, on y pratique de nombreux sports de combat, dont la boxe anglaise , la boxe thaï et le kick boxing. Si la formation des boxeurs est une des priorités, on en oublie pas pour autant de transmettre des valeurs. « Etre champion, ce n’est pas que de donner des coups, c’est aussi avoir des valeurs humaines et sportives » explique Morrad Hakkar, qui sait de quoi il parle. Implantée rue Bersot, au centre-ville, la salle bisontine, qui porte le nom d’un autre grand champion, Jean Josselin, est ouverte du lundi au vendredi pour former les Jean Josselin, Morrade Hakkar, et Mamadou Thiam de demain. Pour ce faire, et pour permettre à ses boxeurs de se confronter au haut niveau, le club multiplie les galas. C’est d’ailleurs lui qui en organise le plus dans la région. En 2018, cinq dates sont d’ores et déjà programmées. Les deux prochaines se tiendront les 21 avril et 26 mai au gymnase Jean Zay. Le club entend également se professionnaliser dans les années à venir pour asseoir encore mieux sa suprématie et sa formation.

Un grand champion

Beaucoup de sportifs feraient bien d’en prendre de la graine. Malgré un riche palmarès, champion de France et double champion d’Europe notamment, Morrade Hakkar est un champion humble. S’il a mis un terme à sa carrière sportive, il n’en a pas pour autant rangé ses gants de boxe. Le gamin de Montrapon, qui reconnaît que ce sport et la Ville de Besançon l’ont construit, met aujourd’hui tout son savoir au service des autres. Un charisme, une compétence et un parcours qui lui assurent une autorité certaine. Ce passionné prend désormais beaucoup de plaisir à partager sa passion et son savoir avec son jeune public. Coach, Morrade endosse désormais avec beaucoup de sérieux son costume d’éducateur. Il ne cache pas également son projet de pouvoir intervenir à la maison d’arrêt de Besançon, comme il l’a fait il y a quelques années aux Baumettes, ou dans les quartiers de la ville pour y mener des actions sociales. La boxe, une véritable école de la vie.

Morrade Hakkar et Philippe Haag
Created : lundi 12 mars 2018 17:27 Categories : Sport | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : boxe | lOCAL BOXE CLUB | Sport
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.