Affaire Logo/LVMH: le jugement reporté sine die

78 des 172 salariés que comptait Logo avaient attaqué LVMH en justice fin décembre

Affaire Logo/LVMH: le jugement reporté sine die

Le jugement du tribunal de grande instance de Paris dans l'affaire qui oppose les salariés de Logo au géant du luxe LVMH, a été reporté sine die. La justice devait rendre son délibéré le 4 juillet prochain. Rappelons que la manufacture de lunettes jurassienne avait été placée en liquidation judiciaire en novembre dernier.

78 des 172 salariés que comptait Logo avaient attaqué LVMH en justice fin décembre pour obtenir des dommages-intérêts, estimant que le numéro Un mondial du luxe qui détient la marque TAG Heuer était responsable de leur licenciement pour avoir créé une situation de dépendance économique.

Created : samedi 1 juillet 2017 19:47 Categories : Actualités locales | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.