ORNANS: LE MAIRE REPOND AU SENATEUR (ET ANCIEN MAIRE)...

Les règlements de comptes se poursuivent à Ornans où le maire Sylvain Ducret répond à la lettre ouverte de démission du sénateur (et ancien maire…) Jean-François Longeot. Ambiance…

ORNANS: LE MAIRE REPOND AU SENATEUR (ET ANCIEN MAIRE)...
Passation de pouvoir il y a 2 ans...aujourd'hui l'écharpe brûle entre les deux hommes.

Dès l’entame de sa missive « au nom des membres de la municipalité élargie consultés et solidaires » Sylvain Ducret fait part de sa tristesse suite à cette démission qui ne l’étonne pourtant pas, loin de là.

 

Il ne laisse ensuite planer aucun doute sur l’origine, non pas du monde dans la cité chère à Courbet, mais du mal qui ronge la majorité municipale d’Ornans : « Vous m’aviez désigné comme votre successeur puis vous vous êtes alors ravisé sans le dire ouvertement et vous avez laissé s’instaurer un climat délétère… » faisant nommément référence à Madame Bertin, première adjointe devenue finalement une ennemie de l’intérieur.

 

La réponse cinglante se poursuit avec un bémol sur le « bilan idyllique » que Jean-François Longeot dresse de ses années à la tête de la commune. Il lui rappelle qu’un maire n’est jamais seul et que d’autres élus méritent de partager ces satisfécits. Sans oublier de rappeler aussi que d’autres élus ont œuvré avant que le sénateur en soit premier magistrat. Autre rappel, la démission que lui aussi avait subie de sa première adjointe dès le début de son mandant en 2014.

 

Et Sylvain Ducret de terminer non sans une pointe d’ironie : « pour conclure, je reprends votre sincère conclusion et vous dis : bien respectueusement ».

Created : vendredi 9 février 2018 19:15 Categories : Politique | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.