Doubs : Le Département veut plus d’équité dans l’attribution de ses aides aux communes

« On ne peut plus travailler chacun de notre côté. Les finances publiques sont rares. Sur chaque territoire, un projet spécifique défini par les élus, accompagné par un comité de pilotage, sera soutenu » explique Christine Bouquin.

Doubs  : Le Département veut plus d’équité dans l’attribution de ses aides aux communes
Christine Bouquin a rencontré Christian Ratte.

A partir de 2018, à l’initiative de Christine Bouquin, sa présidente, le Conseil Départemental du Doubs a choisi de modifier son mode d’attribution des subventions aux collectivités locales. Concrètement, P@C 25 constituera le nouveau cadre d’intervention du Département sur les territoires. Il remplacera les actuels dispositifs d’aides traditionnelles et de dotation aux projets territoriaux. Pour mettre ces principes en action, le Département contractualisera avec chacun des 18 territoires concernés, sur une durée de 4 ans (2018-2021), « afin de maintenir un partenariat privilégié avec le bloc communal » expliquet-on au sein de la collectivité.

« On ne peut plus travailler chacun de notre côté. Les finances publiques sont rares. Le département reste le partenaire privilégié des communes et du bloc communal. Sur chaque territoire, un projet spécifique défini par les élus, accompagné par un comité de pilotage, sera soutenu » explique Christine Bouquin. Et de poursuivre : «  Il y aura une somme allouée pour chaque territoire. Le montant ne sera pas le même partout. On sait que nous avons des zones sinistrées dans le département. L’équité du territoire passe par l’iniquité au niveau des moyens alloués». Concrètement, 52 millions d’euros sont prévus d’ici 2021, soit une augmentation de 28% par rapport aux trois dernières années.

Défendre le milieu rural

A sa grande satisfaction, Christian Ratte, le Président de la CCA800, a appris hier soir qu’il pouvait compter sur une subvention de 2 millions d’euros. « Je compte sur les maires pour proposer des initiatives. Nous avons des idées, notamment dans le tourisme ». C’est plus compliqué au niveau économique » explique Mr Ratte. Le patron de la communauté de communes de Levier apprécie ce nouveau partenariat avec le Département. «  « Ca donne plus de lisibilité et plus de cohésions entre les communes ». Cette politique en direction du milieu rural ravit également l’élu du Haut-Doubs. « On ne cesse de se battre pour le développement local » précise-t-il. Tout en reconnaissant que le département du Doubs a toujours été un partenaire privilégié, contrairement à d’autres interlocuteurs.

Christine Bouquin. Christian Ratte.
Created : jeudi 9 novembre 2017 12:23 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Christine Bouquin | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.