Politique : François Mandil veut prendre du recul

François Mandil ne se représentera pas aux municipales de mars prochain à Pontarlier.

Politique : François Mandil veut prendre du recul

François Mandil, encore pour quelques semaines conseiller municipal écologiste de Pontarlier, vient de publier sur les réseaux sociaux un long papier pour expliquer les raisons pour lesquelles il ne se représentera pas en mars prochain aux municipales à Pontarlier. Dans ce long écrit baptisé « Tourner le dos à la politique ? Non mais vous m’avez bien regardé », l’élu du Haut Doubs explique que s’il « ne souhaite plus être conseiller municipal, c’est pour pouvoir mieux faire de la politique ». Et de préciser «  Fort heureusement, on peut faire de la politique sans être candidat. Si on veut faire un tant soit peu correctement son travail, on y passe beaucoup de temps. Etre constamment la tête dans le guidon n’aide pas à prendre du recul, ne laisse pas la possibilité de faire le pas de côté qui vous permet de réfléchir sereinement » explique Mr Mandil.

« J’ai perdu mon emploi »

Dans ce papier, François Mandil explique également que son militantisme et son engagement politique lui ont apporté quelques problèmes personnels. Il fait ainsi référence à son emploi perdu suite aux municipales. « J’ai dû faire un trait sur une éventuelle carrière professionnelle à la hauteur de mes formations » narre t’il. Tout en précisant "s’il fallait recommencer, je recommencerais".

Une décision prise cet été

« Je me posais bien entendu depuis longtemps la question de ma candidature. C’est sans doute au cours de l’été que ma décision est devenue irrévocable. Plusieurs évènements m’ont conforté dans ce choix, même si aucun n’a été décisif » argumente t’il. « J’ai juste envie de prendre du temps pour relire autre chose que des rapports administratifs et des tableaux de chiffres. J’ai envie de pouvoir reprendre le rugby sans que l’on me demande si c’est pour préparer les municipales. J’ai envie de donner un peu plus de temps au plus grand mouvement d’éducation populaire au monde, où je suis également investi et où j’ai le plaisir de travailler avec des gens qui n’ont pas tout mon vécu ni mes opinions politiques » complète t’il. Et de conclure «  j’ai envie de retrouver les amis, parce qu’ils me connaissent, me pardonnent de les avoir trop délaissés pendant ces années ».

L'avenir?

« Evidemment, selon certaines logiques, il est totalement inconcevable que je ne me représente pas » écrit François Mandil, qui semble effectivement ne pas vouloir tourner le dos à la politique. D’ailleurs, il le rappelle une deuxième fois, en précisant « ce n’est pas parce que je ne me représente pas cette fois-ci que je ne serai plus jamais candidat ». Et même une troisième fois ‘Si certains se réjouissaient à l’idée que je puisse « tourner le dos à la vie politique », ils seront bien déçus ». Mais alors qu’envisage-t-il de faire ? Pour l’heure, le pontissalien reste très évasif sur ses ambitions politiques à venir. « Tout cela, c’est pour pouvoir prendre le temps de rendre plus efficace mon engagement en politique. C’est sortir un peu plus souvent des cercles militants pour retrouver la vie quotidienne de n’importe quel citoyen » écrit il. En conclusion, François Mandil précise qu’il "sera au service des militants d’Europe Ecologie Les Verts du Haut Doubs, dans le combat des municipales ».

Son mandat de conseiller municipal

François Mandil considère qu’ « il a fait sa part de boulot ». Son seul regret : la neige de culture à Métabief où il n’a pas « su mobiliser pour empêcher ce projet ». Concernant sa succession il estime que « des militants locaux compétents sont désormais prêts à faire le boulot ». Il n’empêche que François Mandil ne cache pas que la fonction municipale n’est plus assez intéressante et motivante pour lui. « Il se trouve que permettre à de nouveaux militants de faire l’expérience d’un mandat municipal, c’est se préparer au mieux pour la suite » ajoute t’il.

Jérôme Bolard

Created : samedi 28 septembre 2013 09:36 Categories : Politique | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : EELV | François Mandil | Municipales | Pontarlier
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.