Pontarlier / Salins-les-Bains : Le coup de folie d’un homme

Ce matin, lors d’une conférence de presse, le Procureur de la République de Lons-le-Saunier a jugé qu’aucune faute ne pouvait être retenue à l’encontre des gendarmes.

Pontarlier / Salins-les-Bains : Le coup de folie d’un homme

On en sait un peu plus sur le déroulement de la cavale surprenante, et son épilogue tragique, survenu hier après-midi entre Pontarlier et Salins-les-Bains. Tout a commencé dans le Haut-Doubs, où Stéphane Hauvillier, un homme de 38 ans, connu pour trafic de stupéfiants, s’est scarifié dans son appartement avant de prendre la fuite en possession d’un couteau. Avec une voiture volée, il s’est rendu à Salins-les-Bains.

C’est en ville, dans une zone de travaux, qu’il va accidenter son véhicule, une Kangoo. Il tentera d’en voler un autre mais échouera. Ensanglanté, il menace un jeune gendarme adjoint volontaire, avec un chevron en bois.

Répondant à l’appel lancé par le militaire, deux gendarmes réservistes de Dole se présentent sur les lieux. C’est alors que l’individu, qui semblait s’être calmé, se jette sur l’un d’eux et parvient à se saisir de son arme. Il se tirera ensuite une balle en pleine tempe. Il ne survivra pas à ses blessures. La thèse du suicide est privilégiée. Une autopsie du corps est en cours. Les résultats devraient être connus vendredi.

Ce matin, lors d’une conférence de presse, le Procureur de la République de Lons-le-Saunier a jugé qu’aucune faute ne pouvait être retenue à l’encontre des gendarmes.

Created : mercredi 8 août 2018 13:20 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.