MAELYS: "une claque" aurait tué la fillette

Le tueur présumé continue de plaider la mort accidentelle de la petite Maelys qui aurait succombé à "une claque"...

MAELYS:

Depuis ses aveux, Lelandais avait simplement expliqué avoir tué « accidentellement » la petite Maelys après l’avoir enlevée à Pont-de-Beauvoisin en Isère le 27 août dernier lors d’un mariage.

Il commence à livrer des explications que les enquêteurs devront bien entendu confirmer ou infirmer. Notamment, il dit avoir emmené la fillette dans sa voiture pour aller lui montrer ses chiens, là elle aurait paniqué et crié pour qu’il fasse demi-tour et il aurait alors mis « une claque » à l’enfant, claque qui aurait entrainé la mort de Maelys.

Prenant alors conscience d’avoir selon ses dires « fait une connerie », il aurait caché le corps non loin du domicile de ses parents, serait retourné au mariage avant de venir récupérer la dépouille pour la déposer dans la forêt là où elle a été retrouvée le 14 février.

Les enquêteurs vont bien entendu mettre en œuvre tous les moyens techniques possibles pour vérifier ces déclarations au cours desquelles Lelandais continue à plaider la mort "accidentelle".

Created : vendredi 6 avril 2018 18:27 Categories : Faits Divers | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.