Besançon : Le site de la Malcombe porte désormais le nom de Michel Vautrot

La Ville de Besançon a rendu hommage à Michel Vautrot.

Besançon : Le site de la Malcombe porte désormais le nom de Michel Vautrot
Michel Vautrot et Abdel Ghezali au micro de Martin Saussard

Il y a des noms qui marquent l’histoire d’un sport, d’une catégorie ou d’une épopée. Michel Vautrot a, lui, marqué l’histoire de l’arbitrage français et international. Élu à deux reprises meilleur arbitre de football au monde, recordman de finales de coupe de France arbitrées, Michel Vautrot était une référence dans l’arbitrage et le foot français de 1963 à 1991.

Pour récompenser son immense carrière, des initiatives ont vu le jour. L’US Saint-Vit a par exemple baptisé son complexe sportif du nom du célèbre homme en noir. Nicolas Sarkozy, alors président de la République, lui avait décerné la légion d’honneur en 2009. Aujourd’hui, c’est le complexe sportif de la Malcombe qui porte le nom de l’arbitre franc-comtois. Une initiative de la ville de Besançon.

Hommage aux arbitres

C’est donc devant une centaine de proches et d’admirateurs que Michel Vautrot (71 ans) a savouré cette nouvelle reconnaissance hier soir à Besançon. A travers cette initiative, la Ville a voulu également rendre hommage aux arbitres qui officient sur les terrains de football de Franche-Comté est d’ailleurs. « C’est un métier très difficile. Dès qu’il y a une défaite ou qu’une rencontre ne se déroule pas dans de bonnes conditions, l’arbitre est pointé du doigt. C’était donc important pour Besançon de donner le nom d’un arbitre à l’un de ces complexes sportifs » explique Abdel Ghezali, l’adjoint aux sports à la ville de Besançon.


Created : jeudi 7 septembre 2017 07:50 Categories : Sport | Actualités locales | Evénements | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : évènements | Sport
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.