SUISSE : cornes ou pas cornes, le peuple tranchera

La question peut paraitre futile. Et sera pourtant soumise à référendum avec pour les auteurs de l'initiative le souhait d'interdire l'écornage et de l'inscrire dans la constitution.

SUISSE : cornes ou pas cornes, le peuple tranchera

La souffrance animale fait partie des sujets qui intéressent beaucoup nos voisins suisses. A tel point qu’ils sont régulièrement au cœur du débat public. En témoigne encore cette initiative populaire qui «Pour la dignité des animaux de rente agricoles», soumise au conseil national. En cause, l’écornage des animaux dont bien entendu les vaches. Objectif, éviter cela par une incitation financière aux éleveurs. Finalement, comme souvent de l’autre côté de la frontière, c’est le peuple qui aura le dernier mot.

Les arguments ont fusé qu’ils soient pour ou contre le maintien des cornes : blessures possibles entre bêtes ou aux éleveurs, bien-être animal, importance pour la digestion des vaches… la question initiale de savoir si l’écornage fait ou non souffrir a également divisé. « Des vaches pourvues de cornes prennent par ailleurs plus de place et coûtent donc plus cher. Ce qui pourrait s’opposer à la stabulation libre, car une stabulation entravée n’a, elle, pas de coût supplémentaire.» a même ajouté un député.

Une autre se demandant si un tel sujet mérite d’être inscrit dans la Constitution de la Confédération, attachée au principe de démocratie directe qui une nouvelle fois fera décider la population plutôt que ses représentants. « Un beau pays dans lequel on peut voter sur tout » s’est félicité l’un d’eux

Created : jeudi 7 juin 2018 09:18 Categories : Société | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.