SECHERESSE: L'Europe au secours des agriculteurs

La députée Danielle Brulebois qui avait interpellé début août le Ministre de l’Agriculture se félicite des annonces de la Commission Européenne concernant les demandes d’aides pour les agriculteurs touchés par les évènements climatiques.

SECHERESSE: L'Europe au secours des agriculteurs

La situation est particulièrement délicate pour la filière Comté. « Certains agriculteurs nous avaient fait part d’une baisse de production de lait de 20% et ce sera pire cet hiver car les réserves en regain sont inexistantes. Les dispositions du cahier des charges limitent les compléments alimentaires et interdisent d’acheter du fourrage à l’extérieur » explique Danielle Brulbois.

Plusieurs dérogations ont été présentées par la Commission européenne comme par exemple la possibilité de considérer les cultures d'hiver, normalement semées en automne pour les récoltes/le pâturage, comme des cultures intermédiaires si elles sont utilisées pour des pâturages ou pour produire du fourrage ou encore l'extension à la France de la dérogation accordée auparavant à certains pays concernant l'utilisation des terres en jachère pour nourrir les animaux. Une déclinaison concrète de ces mesures sera mise en œuvre au niveau de la Préfecture dès que les textes européens seront publiés soit d’ici fin septembre.

La proposition de permettre des avances de paiements, déjà annoncée il y a quelques semaines, a été également officiellement présentée. Les agriculteurs pourront recevoir jusqu'à 70 % de leurs paiements directs et 85 % des paiements, au titre du développement rural, dès la mi-octobre 2018. Ils ne devront ainsi pas attendre le mois de décembre pour assainir leur trésorerie

Created : vendredi 31 août 2018 15:00 Categories : Economie | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.