SECHERESSE: inquiétude chez les agriculteurs

Président de la FRSEA (fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles), Frédéric Perrot a souhaité provoquer une réunion ces derniers jours pour faire une première évaluation de la situation.

SECHERESSE: inquiétude chez les agriculteurs

Objectif, alerter les autorités sur la situation des exploitations agricoles déjà fortement fragilisées par des crises qui perdurent pour plusieurs productions. « Il faudra notamment pouvoir adapter les systèmes de production en créant des réserves d’eau ou en agrandissant les bâtiments pour le stockage des fourrages » explique le syndicat.

Le secteur agricole constate en effet d’année en année le changement climatique avec pour 2018 un été très chaud et très sec qui compromet fortement la situation dans de nombreuses exploitations d’élevage, mais aussi l’implantation des prochaines cultures en particulier pour le colza. « Cependant, les situations sont très contrastées sur l’ensemble de la région. Les quelques pluies d’orage ont été très hétérogènes. Des mesures d’urgence seront à prendre pour les exploitations les plus touchées par cette canicule et cette sécheresse, mais cette situation met aussi en évidence l’urgence de réadapter les systèmes pour les rendre moins vulnérables à ces évolutions du climat ».

Le mois de juillet a été particulièrement chaud et ensoleillé, avec dans certains secteurs l’absence totale de pluie. Pour la Région, ce sont la Haute-Saône, une partie de l’Yonne et de la Côte d’Or, les plaines et les premiers plateaux du Doubs et du Jura qui ont été les plus touchés, dans une moindre mesure la Nièvre, la Saône-et-Loire et le Territoire de Belfort.

« Si d’ores et déjà pour certains secteurs l’impact est considérable avec un affouragement comme en hiver pour les animaux dans les prairies jaunes comme des paillassons. La récolte du maïs fourrage, prévue cette semaine dans certains secteurs, est bien compromise avec des rendements dérisoires. Par exemple, le secteur de Besançon, avait reçu moins de 22 mm d’eau au 20 juillet, … Tout n’est pas encore joué et cela va dépendre, pour les petites régions les moins touchées pour l’instant, du temps qu’il fera au mois d’août ».

Created : vendredi 3 août 2018 14:00 Categories : Economie | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.