Le cheval comtois à l'honneur

C’est l’élite que l’on sélectionne dans les concours locaux de la race comtoise, rendez-vous incontournables avant le concours national en septembre à Maiche..

Le cheval comtois à l'honneur

Les critères sont drastiques, c’est là le prix de l’excellence. La bible, c’est le standard de la race établi en 1909. Les chevaux doivent avoir un dos bien horizontal, une poitrine profonde, de bonnes proportions entre avant et arrière mais aussi une belle allure que ce soit au pas ou au trot, et enfin de bons aplombs et des articulations fortes.

On les ferre donc soigneusement, on les entraine à faire un galop d’essai et à marcher au licol, puis à courir et à présenter correctement. Bien entendu, il y a les shampooings, l’entretien de la crinière, le lustrage de la robe…la queue est nattée et les sabots la plupart du temps peints en noir. Bref, tout doit être parfait.

L’instant est solennel, important économiquement aussi, car ceux qui sortiront primés prendront évidemment de la valeur. Et cette élite sera garante de la pérennité d’une race qui après un retour réussi, a un bel avenir devant elle.

Created : jeudi 2 août 2018 15:00 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.