TOURISME: Le Doubs de plus en plus attractif

Une bonne nouvelle car avec une moyenne annuelle de 5 000 emplois et jusqu'à 6 450 en saison estivale, le tourisme contribue pour 2,5 % à l'emploi et au développement économique du Doubs.

TOURISME: Le Doubs de plus en plus attractif

Les hébergements touristiques ont connu une forte progression en 2017 dans l’ Hôtellerie traditionnelle (+ 9,4 %) comme dans l’Hôtellerie de plein air (+ 14,9 %) soit 109 073 arrivées et  355 036 nuitées (+ 7,4 %).

L'Ile de France est la première région d'origine des touristes dans le Doubs suivie par Rhône-Alpes puis la Bourgogne.  Les pays les plus proches géographiquement du Doubs constituent également ses principaux marchés émetteurs : Suisse, Allemagne et Pays-Bas.

En nombre de nuitées des touristes français, c'est sur le Grand Besançon avec 34 % des nuitées totales du département que l'impact est le plus fort, suivi par le Haut-Doubs (24 %), le Pays de Montbéliard (17 %), Doubs central (12 %), Loue-Lison (8 %) et enfin le Pays horloger (6 %).

Les vacances scolaires et les grands week-ends (Pâques, 8 mai, Ascension, Pentecôte, 14 juillet, 15 août et Noël) génèrent une forte augmentation de la fréquentation touristique du département par les Français. 

Parallèlement les 20 sites du Doubs les plus visités en 2017 enregistrent une hausse globale de 6 % de leur fréquentation par rapport à 2016.

La Citadelle de Besançon est le site le plus visité du Doubs avec 281 288 visiteurs (+ 4 % par rapport à 2016), suivie par la Saline royale qui voit sa fréquentation augmenter de 27 %  (127 587 visiteurs) et celle de  Dino-Zoo à Charbonnières-les-Sapins + 1 % (124 931 visiteurs).

A noter une forte évolution de la fréquentation du Pavillon des sciences à Montbéliard + 78 % (53 706 visiteurs) ainsi que des tourbières de Frasne + 55 % (27 099 visiteurs) et des caves d'affinage Marcel Petite du Fort de St-Antoine + 18 % (23 788 visiteurs).

Malgré une météo chaotique, les loisirs outdoor hiver ont également fortement progressé. Ainsi le ski nordique tout comme le ski alpin ont connu un hiver historique avec une hausse de + 16 % de leur chiffre d'affaires (respectivement 772 000 € et 3 860 000 €).

Created : vendredi 8 juin 2018 13:59 Categories : Economie | Tourisme | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.