Petites villes de Bourgogne Franche-Comté : Des situations très contrastées en 25 ans

En 25 ans, le nombre d’emplois dans le tertiaire a plus que doublé à Pouilley-les-Vignes.

Petites villes de Bourgogne Franche-Comté : Des situations très contrastées en 25 ans
Pouilley les Vignes

Les 46 petites villes de la région Bourgogne Franche-Comté ont été passées au crible par l’Insee. En 25 ans, elles ont suivi des trajectoires très contrastés. Il a été constaté que les petites villes proches des grands pôles urbains ont généralement gagné des habitants. Certaines, situées près de Besançon, Belfort et Montbéliard ont connu de nombreuses créations d’emplois. Par ailleurs, les petites villes éloignées des grands pôles urbains n’ont pas profité du même dynamisme démographique et toutes ont perdu des habitants.

Pour celles très spécialisées dans l’industrie en 1990, ce déclin démographique s’est accompagné de lourdes pertes d’emplois. Morteau a par exemple perdu plus de 1000 emplois industriels dans l’horlogerie. La sanction est double à Champagnole et Saint-Claude (39) qui, en 25 ans, ont perdu de nombreux emplois et des habitants. Concernant cette dernière, les trois quarts des emplois dans la fabrication de pipes ont disparu.

Certaines petites villes centres se démarquent grâce à l’emploi tertiaire qui a continué de se développer dans le commerce et l’administration. C’est le cas par exemple à Valdahon, où le secteur tertiaire représente près de 90% des emplois en 2014 contre 63% en 1990 et Pouilley-les-Vignes où le nombre d’emplois dans le tertiaire a plus que doublé en 25 ans.

Created : dimanche 29 avril 2018 10:34 Categories : Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | INSEE | vie locale
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.