Jura / Vendanges : « C’est lorsque le raisin sera pressé que l’on estimera les pertes »

Le gel du printemps dernier et maintenant la canicule plombent la récolte.

Jura / Vendanges : « C’est lorsque le raisin sera pressé que l’on estimera les pertes »

Les vendanges ont déjà débuté dans le Jura mais certains viticulteurs ont préféré attendre encore un peu avant de se lancer. Ce mardi, le domaine Hubert Clavelin, basé au Vernois, lancera sa production. 25 vendangeurs ont été recrutés cette année.

Comme tous ses collègues jurassiens, Mr Hubert reconnaît que la quantité de raisin ne sera pas au rendez-vous. Le gel du printemps dernier et maintenant la canicule plombent la récolte. Il faut remonter en 1991 pour connaître une situation aussi dramatique. « Il y aura des pertes. C’est inévitable. C’est lorsque nous presserons le raisin que nous pourrons estimer précisément les pertes » commente Mr Hubert.

Seule consolation, si la production sera nettement inférieure, la qualité devrait être au rendez-vous. « Il n’y a pas que la qualité du vin qui fait vivre le vigneron, la quantité est tout aussi importante pour la bonne santé de son entreprise. Tous ces millésimes précoces, comme en 2003 et 1976, fournissent toujours du très bon vin. C’est profitable pour le client mais cela ne suffit pas à nourrir le viticulteur » conclut Mr Hubert.

Mr Hubert, du Domaine Hubert du Vernois
Created : lundi 28 août 2017 16:13 Categories : Economie | Actualités locales | Société | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.