Création d’emplois au 1er trimestre 2017 en Franche-Comté : Les zones de Pontarlier et Dole particulièrement dynamiques

L’emploi dans la zone de Pontarlier progresse de 2,5 %.

Création d’emplois au 1er trimestre 2017 en Franche-Comté : Les zones de Pontarlier et Dole particulièrement dynamiques

C’est le constat dressé par l’URSSAF de Franche-Comté. Dans notre région, la création d’emplois dans le secteur privé reste stable au 1er trimestre 2017 : + 85 postes, soit 276 529 postes au total en Franche-Comté. En revanche, les zones de Pontarlier et Dole affichent un certain dynamisme.

D’un point de vue régional, le secteur de la construction crée de nouveau des emplois (+110 postes) après une année de baisse, quand l’industrie continue d’en détruire en ce début d’année (-255 postes). Sur un an, la Franche-Comté gagne 0,7 % d’effectifs, soit 2 029 salariés en plus. Le commerce, qui occupe 15% de personnes en Franche-Comté, est en progression de +0,1% ce trimestre, et pour le troisième trimestre consécutif. La construction crée désormais des emplois avec une progression de +0,5% (+110 postes). Dans les services hors intérim, l’hébergement poursuit sa progression (+2%, soit +215 postes). L’intérim et l’industrie, quant à eux, détruisent des emplois, respectivement -375 postes et -225 postes.

Un salaire moyen par tête qui progresse

Ce trimestre, le salaire moyen par tête s’établit à 2 242 € en Franche-Comté, contre 2 557 € au national, soit une évolution de +1,3 % sur un an. Les prix à la consommation, quant à eux, croissent de 0,5 % sur le trimestre et de 1,1 % sur un an.

Dole et Pontarlier : deux zones d’emplois particulièrement dynamiques

Dole enregistre la plus forte hausse d’effectifs sur l’année (+ 2,6 %). L’intérim progresse de 25 % (+ 180 postes). L’hôtellerie-restauration (+ 10 % ; 60 postes) et la construction (+ 3 % ; 35 postes) participent à cette hausse. L’industrie stagne. L’emploi dans la zone de Pontarlier progresse de 2,5 %. L’intérim y est également le secteur porteur (+ 33 %). Le commerce (+ 3,5 %) et les autres services hors intérim (+ 2 %) sont dans une dynamique de création. L’industrie crée quelques postes (+ 2 % ; 40 postes) alors que la construction en perd (- 3% ; - 40 postes).

Created : mercredi 12 juillet 2017 17:13 Categories : Economie | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.