Besançon : la CGT Santé/Protection sociale dans l'incompréhension

Created mardi 18 juin 2013 18:10

Ce mardi 18 juin, vers 9h00, le Comité Régional CGT et les Unions Départementales CGT de Franche-Comté ont appelé à un rassemblement devant l'Agence Régionale de la Santé à Besançon (ARS). Une quarantaine de militants syndicaux représentants une douzaine d'établissements de la région étaient présents selon un communiqué.

Objectif de cette manifestation : "alerter sur les conséquences désastreuses de la politique menée par l’ARS, politique qui a des conséquences à la fois sur l’accès aux soins pour la population, et sur le personnel hospitalier : suppressions d’emplois, dégradations des conditions de travail, remise en cause des statuts et des acquis sociaux (accords locaux et départementaux), restructurations, suppressions de lits et de postes, qui aboutissent à des déserts médicaux".

Une délégation devait être reçue dans la matinée par Sylvie Mansion, directrice de l'ARS de Franche-Comté. D'après Gilles Spicher, animateur régional CGT Santé-Protection sociale, Sylvie Mansion "a refusé d’entendre la souffrance des salariés et leurs revendications".

Communiqué

"(...) Ces manifestants n’entendaient en rien empêcher la tenue de la réunion prévue à 9 H 30, mais demandaient à être entendus par l’ARS à l’ouverture de la séance.

S’enfermant dans un formalisme rigide, Mme MANSION, directrice de l’ARS, a refusé d’entendre la souffrance des salariés et leurs revendications.

Une fois de plus, les dirigeants de l’ARS sont sourds face à la catastrophe sociale et sanitaire que les politiques d’austérité engendrent.

La délégation CGT a de ce fait décidé de quitter la réunion et a tenu meeting dehors." 

Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.