Besançon : Tout est rentré dans l'ordre à l'université de Franche-Comté

Sur Twitter, l’université de Franche-Comté a annoncé, hier soir, que tout était rentré dans l’ordre.

Besançon : Tout est rentré dans l'ordre à l'université de Franche-Comté

Tout est bien qui finit bien à l’université de Franche-Comté. Une rupture de canalisation a provoqué une inondation importante à l’UFR sciences et techniques.

Ce qui a engendré d’importantes perturbations. Tous les services informatiques étaient indisponibles. Afin de permettre le bon déroulement des examens, des techniciens sont intervenus ce week-end.

Mission accomplie. Sur Twitter, l’université de Franche-Comté a annoncé, hier soir, que tout était rentré dans l’ordre. Les étudiants ont pu plancher comme prévu ce lundi.

Created : lundi 19 juin 2017 12:37 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Université de Franche Comté
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Des dizaines de porcelets morts aux Fins (25)
26 juin 2017
Quelques dizaines de porcelets sont morts ce jeudi dans une porcherie des Fins. Un dysfonctionnement au niveau de la ventilation est à l’origine de c...
Doubs : Grave accident de la route
25 juin 2017
Un accident de la route, impliquant trois voitures, s’est produit ce dimanche, en fin d’après-midi, à Vorges-les-Pins (25). On déplore un blessé grav...
Fats divers : le radar autonome d'Etalans vandalisé
25 juin 2017
On l’a appris ce matin. Le radar autonome implanté à hauteur d’Etalans sur la nationale 57 a été vandalisé durant la nuit de samedi à dimanche. L’app...
Besançon : La victime reçoit un coup de couteau à l'abdomen
25 juin 2017
L’info est relatée par l’Est Républicain. Une rixe sur fond d’alcool a éclaté vendredi soir à Besançon dans un immeuble de la rue Denis Papin. Trois ...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.