Vie locale : Le village des Fourgs aimerait rejoindre le Grand Pontarlier

Pour l’heure, le conseil municipal a voté le principe du retrait.

Vie locale : Le village des Fourgs aimerait rejoindre le Grand Pontarlier

Rien n’est encore définitif. Même si le conseil municipal des Fourgs a voté le principe d’un départ de la communauté de communes du Mont d’Or et Des Deux Lacs, en faveur de la communauté de communes du Grand Pontarlier, les élus souhaitent encore se laisser un peu de temps avant de confirmer leur choix et celui d’une très grande majorité de la population, qui devra, quoiqu’il en soit, être validé par le Préfet du Doubs. Claudine Bulle Lescoffit, le maire de la commune du Haut-Doubs, espère que son équipe sera en mesure de prendre une décision définitive d’ici la fin de l’année.

« Ce choix est lié essentiellement à notre bassin de vie et d’emploi. Si l’on regarde une carte, la commune des Fourgs est bien située sur l’axe Pontarlier / Sainte-Croix. Sur les 820 habitants qui ont un emploi, 42% se rendent quotidiennement en Suisse pour y travailler. 33% vont à Pontarlier. Notre bassin de vie ne s’oriente pas naturellement sur le secteur du Mont d’Or et des Deux Lacs » explique Mme le Maire. Et de poursuivre : « La fusion de Mont d’Or et Deux Lacs avec la Communauté de Communes des Hauts du Doubs nous a amenés à beaucoup réfléchir à toutes ces questions. La part communautaire de nos impôts sert à la nouvelle communauté de communes, mais notre localisation entraîne les habitants à plutôt utiliser les prestations qui sont fournies par Pontarlier » précise-t-elle.

Pour l’heure, le conseil municipal a voté le principe du retrait. Patrick Genre et Jean-Marie Saillard, les Présidents des deux communautés de communes concernées, en ont été informés. Tout comme le Préfet du Doubs, qui autorisera ou pas ce nouveau mariage. Par ailleurs, le Grand Pontarlier a rendu un avis consultatif, qui est favorable au projet. De leur côté, les élus Bourris poursuivent leur travail de réflexion. Un calcul très précis du coût que représente cette orientation est mené. Il tient notamment compte des compétences que l’une ou l’autre des collectivités a pris à son compte. La commune s’est attachée les services d’un cabinet financier et juridique pour mieux réfléchir et statuer.

Claudine Bulle Lescoffit, maire de la commune du Haut-Doubs
Created : mercredi 10 janvier 2018 17:43 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Politique | vie locale
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Notre-Dame-Des-Landes : Réaction du Député Eric Alauzet
17 janvier 2018
Dans un communiqué de presse, le député du Doubs Eric Alauzet a réagi à l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. « Le Gouvernement d’...
Prévention routière : les Sénateurs demandent la création d’une mission d’information
12 janvier 2018
Les Sénateurs cosignataires de la lettre ouverte demandant au Gouvernement les résultats de l’expérimentation sur la réduction de la vitesse - initié...
Election législative partielle dans le Territoire-de-Belfort : Huit candidats en lice
6 janvier 2018
Suite à l’invalidation de l’élection du député Ian Boucard (LR) par le conseil constitutionnel dans la première circonscription du Territoire de Belf...
Besançon / Incendie criminel : Réaction du Modem
2 janvier 2018
D ans un communiqué de presse, le Modem de Besançon condamne « avec la plus grande fermeté l’incendie criminel de la halte-garderie et de la ludothèq...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.