Besançon : Rejoindre la réserve opérationnelle de la gendarmerie de Franche-Comté

Ce matin, le général Langlois a lancé la campagne de recrutement de gendarmes réservistes en Franche-Comté.



La gendarmerie nationale en Franche-Comté lance un nouveau recrutement pour compléter les effectifs de sa réserve opérationnelle. Les candidats, âgés entre 17 et 40 ans, sont invités à se faire connaître. Avant d’être déployés sur le terrain, ces derniers devront passer une visite médicale, des tests psychologiques, pour évaluer leur capacité à endosser les responsabilités à venir, un entretien avec deux officiers  et une préparation militaire de 15 jours en internat. En 2019, elle se déroulera du 14 au 28 avril à Besançon. Un brevet final sera délivré aux candidats retenus. Le sésame obligatoire pour évoluer ensuite sur le terrain. Seul 1/3 des inscrits d’une session iront jusqu’au bout.

C’est quoi la réserve opérationnelle ?

Elle mobilise des citoyens français, femmes et hommes, issus de la société civile, avec ou sans expérience militaire, pour apporter un renfort aux unités en place. Ces volontaires signent un engagement à servir dans la réserve entre 1 et 5 ans et reçoivent une formation et un entraînement spécifique. Le contrat est renouvelable sans limite jusqu’à l’âge de 50 ans pour les militaires de rang, 64 ans pour les sous-officiers de réserve et de 65 ans pour les officiers de réserve. Ces renforts exercent des responsabilités au même titre et dans les mêmes conditions que le personnel actif.

Qui sont les réservistes ?

Ce sont des femmes et des hommes souhaitant offrir de leur temps à la nation. Ils sont actuellement 850 en Franche-Comté. Le Doubs en compte 331. Le Jura 219. Parce que leurs capacités physiques et intellectuelles sont insuffisantes ou parce qu’ils décident d’arrêter volontairement leur cursus, certains ne pourront pas rejoindre les rangs de la réserve opérationnelle de la région de gendarmerie de Franche-Comté. Pour ces engagés, Le premier objectif est de servir la nation. Certains franchissent aussi le pas par défi personnel et pour évaluer leur capacité à se transcender. Depuis que les critères d’âge ont été modifiés, la région de gendarmerie de Franche-Comté constate une augmentation du nombre de candidats de plus de 30 ans, bien ancrés dans la vie active. Par ailleurs, les mesures d’attractivité, comme l’aide au financement du permis de conduire et des études, proposées aux candidats âgés de moins de 25 ans, semblent avoir un effet sur le recrutement d’étudiants.

Comment candidater ?

Les personnes qui souhaitent s’investir au sein de la réserve opérationnelle de Franche-Comté doivent s’adresser auprès de la brigade de gendarmerie rattachée à leur domicile ou auprès du centre d’information et de recrutement, 26 rue des Justices, à Besançon. Tel : 03.81.40.50.47 ou besancon@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Mr Gens, ancien patron de la gendarmerie du Doubs, aujourd’hui conseiller réserve à la retraite, le Lieutenant Colonel Thiébaux et deux gendarmes réservistes Alexandre (23 ans) et Carole (40 ans).
Created : vendredi 5 octobre 2018 14:02 Categories : Actualités locales | Société | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Jeunesse | sécurité
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon : un projet social au service de tout un quartier
10 octobre 2018
C’est une jolie réalisation qui a été inaugurée ce mercredi matin dans le quartier des Tilleroyes à Besançon. Pendant quinze jours, durant la période...
Foot : Un nouveau groupement de jeunes dans le Doubs
8 octobre 2018
D eux clubs de football issus du district Doubs / Territoire de Belfort viennent de mettre leurs moyens humains et financiers en commun pour former u...
Foot / U17 National : Difficile  apprentissage du haut niveau
8 octobre 2018
Que ce championnat national est difficile pour les jeunes pontissaliens. Ce dimanche, le groupe s’est logiquement incliné contre l’AS Saint-Etienne, ...
Foot U16 / R1 : Une belle équipe combattive du Racing Besançon
7 octobre 2018
Certes les jeunes bisontins, jusue-là invaincus, ont été accrochés sur leur pelouse par une belle équipe de Sens ce dimanche après-midi, mais le grou...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.