Le Grand Besançon en plein débat budgétaire

Plein Air fait le point.

Le Grand Besançon en plein débat budgétaire
Gabriel Baulieu

Au Grand Besançon, les orientations budgétaires 2018 seront débattues lors du conseil communautaire de ce 15 février, pour un vote prévu le 29 mars prochain. En 2018, le budget consolidé devrait s’élever à 246,4 millions d’euros, contre 202 millions d’euros en 2017. Cette différence s’explique notamment par le changement de périmètre budgétaire, avec la prise de nouvelles compétences, liées à l’eau et l’assainissement.

Pour ce nouvel exercice, les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 203,8 millions d’euros (162,7 millions d’euros en 2017). Les dépenses d’investissement s’établissent pour leur part à 62,5 millions d’euros (contre 57,2 millions en 2017) dont près de 50 millions d’euros pour les seules dépenses d’équipement (contre 46,1 millions d’euros en 2017). Pour réaliser ce budget 2018, la collectivité a dû tenir compte des contraintes imposées par l’Etat : le nouveau cadre de contractualisation, qui plafonne l’évolution des dépenses de fonctionnement du Grand Besançon à 1,1% par an, inflation comprises, et la réforme de la taxe d’habitation, qui concernera 82% des contribuables bisontins. Dans ces conditions, la feuille d’impôt devrait augmenter. La taxe d’habitation progressera de 1,40 euro par contribuable. Tout comme les taxes foncières non bâti (1 ,17%) et bâti (1,54%) et la Cotisation foncière des entreprises (26,26%).

Quels investissements en 2018 ?

Gabriel Beaulieu, 1er Vice-président à la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon précise que ces nouveaux efforts vont permettre de rendre la collectivité « encore plus attractive, d’assurer son rayonnement et de soutenir l’économie et l’emploi ». Il est ainsi annoncé la construction d’une salle d’escalade, la poursuite de l’aménagement et de la commercialisation des différentes zones d’activité économique du Grand Besançon, la restructuration du plan d’eau d’Osselle, le grand projet d’aménagement de la Grette, la sortie de terre du bâtiment Bio Innovation au technopôle Temis santé, le renouvellement de la flotte de bus et la finalisation de la voie en site propre avec le dédoublement du pont de la Gibelotte. Différentes études seront lancées comme la rénovation du campus de la Bouloie et le projet de grande bibliothèque universitaire à Saint-Jacques.

Gabriel Baulieu
Created : mercredi 14 février 2018 18:36 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Communauté d'Agglomération du Grand Besançon | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon : Lancement de la 2è édition du Hacking Health
19 octobre 2018
C’est parti. Depuis 17h ce vendredi après-midi se déroule à Besançon la 2è édition du Hacking Health. Ce marathon de l’innovation, importé de Montréa...
Grand Besançon : Amélioration énergétique de l’Habitat : Plus de 1200 subventions accordées
19 octobre 2018
C e vendredi matin, à l’occasion du salon de l’habitat, le Grand Besançon remettait symboliquement sa 1000è subvention pour la rénovation énergétique...
Morteau : Un ministre à la montagne
18 octobre 2018
Sébastien Lecornu, le nouveau ministre chargé des collectivité territoriales, était dans le Doubs ce jeudi. Il effectuait son premier déplacement min...
Franche-Comté : Les retraités toujours mobilisés
18 octobre 2018
Une nouvelle journée nationale unitaire d’actions des retraités se tient aujourd’hui partout en France. En Franche-Comté, des rassemblements sont org...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.