Crash de la Vèze : Confirmation des condamnations prononcées en mars 2016

Rappelons que les trois prévenus avaient été condamnés à trois ans de prison avec sursis pour homicides involontaires.

Crash de la Vèze : Confirmation des condamnations prononcées en mars 2016

Ce mardi, dans le cadre du jugement en appel du crash de la Vèze, la Cour d’appel de Besançon a confirmé les condamnations prononcées en première instance, le 11 mars 2016, par le Tribunal de Grande Instance de Besançon.

Rappelons que les trois prévenus, le dirigeant de la société Flowair, un pilote testeur et un contrôleur, avaient été condamnés à trois ans de prison avec sursis pour homicides involontaires. Quatre personnes avaient péri dans le crash de cet avion sanitaire survenu en octobre 2006.

A son bord se trouvaient le pilote, un pilote stagiaire et deux médecins de l’hôpital de Besançon partis prélever un foie. L’enquête avait conclu à une erreur de pilotage.

Created : mardi 13 février 2018 17:24 Categories : Actualités locales | Justice | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Jura : De la prison ferme pour les agresseurs des gendarmes
20 avril 2018
L’info est relatée par le journal « Le Progrès ». Sur les cinq hommes jugés ce jeudi pour avoir agressé des gendarmes, dans la nuit de samedi à diman...
Justice  : Jonathann Daval dans un état psychologique « préoccupant »
20 avril 2018
Dans un entretien accordé à l’Est Républicain, les avocats de Jonathann Daval alertent une nouvelle fois sur l’état de santé, notamment psychologique...
Besançon : Interpellation d'un jeune trafiquant récidiviste
18 avril 2018
Ca n’a pas traîné. Mardi, dans le quartier Planoise à Besançon, à une adresse bien connue pour y faire du trafic, un jeune homme de 20 ans a été inte...
Deux anciens gendarmes jurassiens devant la justice
12 avril 2018
Deux anciens gendarmes de la brigade d’Arinthod ont été condamnés à des peines de prison avec sursis. Les deux militaires, qui n’exercent plus dans l...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.