Salins-les-Bains : Le thermalisme dynamise la ville

La particularité de cet établissement, spécialisé dans la rhumatologie, est qu’il fonctionne avec une eau salée captée dans le sous-sol salinois.

Salins-les-Bains : Le thermalisme dynamise la ville
Les thermes de Salns-les-Bains

Lors de sa dernière venue à Salins-les-Bains, Marie Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, avait dit à Gilles Beder, le maire de la cité, tout le bien qu’elle pensait de l’investissement consenti par la ville pour le développement du thermalisme à Salins. Rappelons qu’il y a un an et demi désormais, un bâtiment moderne ouvrait ses portes et remplaçait l’ancien équipement devenu vétuste.

Aujourd’hui le pari est plus que réussi. En 2017, 2.640 curistes ont été accueillis, contre 2100 un an plus tôt. En 2018, le chiffre de 3.000 curistes devrait être atteint. Les statistiques sont encore plus élogieuses si l’on prend en compte l’activité bien être. En 2016, 35.000 visiteurs ont fait le déplacement dans la cité thermale jurassienne. Ils étaient 55.000 en 2017. Comme le souligne Fabrice Lebeault, le directeur de l’établissement, « cette activité est bonne pour les hébergements et l’activité commerciale ». L’objectif est d’atteindre le taux de fréquentation de 4000 curistes. Actuellement, 75% des curistes sont originaires de la grande région Bourgogne Franche-Comté. Les 25% restant viennent de toutes les autres régions, du Nord comme du Sud de la France.

Une eau puisée à 50 mètres du sol

La particularité de cet établissement, spécialisé dans la rhumatologie, est qu’il fonctionne avec une eau salée captée dans le sous-sol salinois. Grâce à un système de forage, elle est puisée dans un puits et acheminée à 13° au centre thermal. Chargée en oligoéléments, sa teneur en sel est de 220 grammes par litre. C’est ainsi qu’elle est répartie au sein de l’établissement et de ses différents services. Excepté par exemple pour le spa et la piscine, dont l’eau, qui contient moins de sel (30 à 40 grammes/litre) , est puisée à un autre endroit.

Fabrice Lebeault, Directeur des thermes de Salins
Created : jeudi 2 août 2018 12:30 Categories : Economie | Actualités locales | Santé | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | santé | Ville de Salins-les-Bains
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon / Cœur de ville : Des projets pour redynamiser le centre-ville
19 octobre 2018
Ce jeudi soir, à Besançon, Sébastien Lecornu, Ministre chargé des collectivités locales, et Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, ont signé la ...
Taxe d’habitation : La démarche surprenante du Ministre
13 octobre 2018
Cette démarche est surprenante. D’autant plus que les dotations de l’état à destination des collectivités sont en baisse constante. Ce qui les oblige...
Economie : 150 millions d’euros pour le Grand Besançon
12 octobre 2018
Ce jeudi, le Grand Besançon et la Région Bourgogne Franche-Comté ont présenté le contrat de développement métropolitain 2018-2020 pour lequel les deu...
Pourquoi les entreprises éprouvent -elles autant de difficultés pour recruter ?
3 octobre 2018
L es difficultés ne touchent pas que la Franche-Comté, elles sont également pointées par de nombreux chefs d’entreprise dans le pays tout entier. Ces...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.