Besançon / Armement de la police municipale : Réaction de l'intergroupe de gauche

L'intergroupe demande à Jean-Louis Fousseret de maintenir sa position.

Besançon / Armement de la police municipale : Réaction de l'intergroupe de gauche

Dans un communiqué de presse les 13 élus municipaux de l’intergroupe demandent à Jean-Louis Fousseret, le maire de la cité comtoise, de maintenir sa position concernant le non armement létal des policiers municipaux.

Rappelons qu’un rapport parlementaire propose de rendre obligatoire l’armement de ces derniers. « La police municipale ne doit aucunement compenser les manques d’effectifs de la police nationale » précisent-ils.

Et de poursuivre : « nous déplorons une fois de plus le fait que l’Etat transfère une de ses missions aux collectivités territoriales se dispensant ainsi de son devoir régalien. On assiste à une véritable mise sous tutelle de celles-ci, augmentant sans cesse leurs obligations, sans compensation, tout en diminuant leur capacité budgétaire ».

Created : jeudi 13 septembre 2018 19:40 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Politique | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Police de sécurité du quotidien : 15 policiers supplémentaires attendus à Besançon d'ici la fin de l'année
19 septembre 2018
Hier, le gouvernement a dévoilé son nouveau dispositif dans les quartiers « de reconquête républicaine ». L’objectif étant de doter trente quartiers ...
Besançon : Une politique publique pour une maîtrise du prix du foncier
18 septembre 2018
Mercredi, l’établissement public foncier local de Bourgogne Franche-Comté sera l’hôte d’un rassemblement national des observateurs du foncier. Ainsi,...
Jura : Mr Ferjeux Lab reste introuvable
18 septembre 2018
Monsieur Ferjeux Lab, âgé de 85 ans, reste introuvable. Il a quitté son domicile de Lons-le-Saunier le 11 septembre dernier vers 18h. Depuis, ses pro...
Environnement : "Nous avons malheureusement échoué" sur l'interdiction du glyphosate
17 septembre 2018
Eric Alauzet a réagi sur ses réseaux sociaux au vote sur l’amendement qui vise à inscrire dans la loi, la suppression du glyphosate. Ainsi, il expliq...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.