Le Grand Besançon en plein débat budgétaire

Plein Air fait le point.

Le Grand Besançon en plein débat budgétaire
Gabriel Baulieu

Au Grand Besançon, les orientations budgétaires 2018 seront débattues lors du conseil communautaire de ce 15 février, pour un vote prévu le 29 mars prochain. En 2018, le budget consolidé devrait s’élever à 246,4 millions d’euros, contre 202 millions d’euros en 2017. Cette différence s’explique notamment par le changement de périmètre budgétaire, avec la prise de nouvelles compétences, liées à l’eau et l’assainissement.

Pour ce nouvel exercice, les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 203,8 millions d’euros (162,7 millions d’euros en 2017). Les dépenses d’investissement s’établissent pour leur part à 62,5 millions d’euros (contre 57,2 millions en 2017) dont près de 50 millions d’euros pour les seules dépenses d’équipement (contre 46,1 millions d’euros en 2017). Pour réaliser ce budget 2018, la collectivité a dû tenir compte des contraintes imposées par l’Etat : le nouveau cadre de contractualisation, qui plafonne l’évolution des dépenses de fonctionnement du Grand Besançon à 1,1% par an, inflation comprises, et la réforme de la taxe d’habitation, qui concernera 82% des contribuables bisontins. Dans ces conditions, la feuille d’impôt devrait augmenter. La taxe d’habitation progressera de 1,40 euro par contribuable. Tout comme les taxes foncières non bâti (1 ,17%) et bâti (1,54%) et la Cotisation foncière des entreprises (26,26%).

Quels investissements en 2018 ?

Gabriel Beaulieu, 1er Vice-président à la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon précise que ces nouveaux efforts vont permettre de rendre la collectivité « encore plus attractive, d’assurer son rayonnement et de soutenir l’économie et l’emploi ». Il est ainsi annoncé la construction d’une salle d’escalade, la poursuite de l’aménagement et de la commercialisation des différentes zones d’activité économique du Grand Besançon, la restructuration du plan d’eau d’Osselle, le grand projet d’aménagement de la Grette, la sortie de terre du bâtiment Bio Innovation au technopôle Temis santé, le renouvellement de la flotte de bus et la finalisation de la voie en site propre avec le dédoublement du pont de la Gibelotte. Différentes études seront lancées comme la rénovation du campus de la Bouloie et le projet de grande bibliothèque universitaire à Saint-Jacques.

Gabriel Baulieu
Created : mercredi 14 février 2018 18:36 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Communauté d'Agglomération du Grand Besançon | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Les Patriotes : Quand Sophie Montel imite son ancienne patronne
19 février 2018
Sophie Montel a fait un peu d’humour ce dimanche lors du congrès des Patriotes, qui se tenait à Arras. L’ancienne eurodéputée franc-comtoise du Front...
Besançon / Politique : Les élus francs-comtois jouent collectif
16 février 2018
R encontre au sommet ce vendredi après-midi à Besançon. Les collectivités membres du pôle métropolitain centre Franche-Comté, composé du Grand Besanç...
Les Jeunes Socialistes lancent une pétition contre le Service National Obligatoire
16 février 2018
Dans un communiqué de presse, les jeunes socialistes expriment leur opposition à la mise en place d’un “service national” obligatoire. « Il constitue...
Statut des frontaliers : Echanges au Ministère de l’Action et des Comptes publics
15 février 2018
Mardi, Annie Genevard, députée du Doubs, et Alain Marguet, le président de l’Amicale des frontaliers, ont été reçus au Ministère de l’Action et des C...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.